1 250 élèves le 18 mai dans les écoles de Besançon

250
En Grande section de Maternelle, les enfants font "échec" au virus ©YQ

C’était la rentrée ce lundi 18 mai pour les élèves de Grande Section de Maternelle, de CP et de CM2 dans les 65 écoles maternelles et élémentaires de la Ville de Besançon.

Un protocole adapté
Le Maire de Besançon accueillait les parents et enfants. Pas de souci ce lundi au soleil pour respecter la distanciation ©YQ
Sens de circulation dans les couloirs, les enfants sont invités à respecter les gestes barrières ©YQ

Les services municipaux ont appliqué le protocole national imposé par l’Education Nationale. Des adaptations étaient nécessaires dans certaines écoles selon leur configuration, en particulier pour assurer la sécurité aux abords tout en respectant la distanciation entre les élèves et leurs parents. C’était le cas ce matin à l’école Granvelle. Deux écoles n’ont pas rouverts, des suspicions de Covid-19 ayant été détectées auprès de personnels chargés du nettoyage et de la désinfection des locaux.

70% des élèves présents

Limités à 15 enfants par classe en primaire et 10 enfants en maternelle (GS-CP-CM2), les effectifs sont disparates selon les quartiers et les écoles. A Granvelle, on notait environ 30% des élèves présents. A l’école maternelle et élémentaire de Champagne (Planoise) le nombre d’élèves approche difficilement 19%

Les activités périscolaires sont assurées aux horaires habituels et le service de cantine est garanti dans les restaurants scolaires avec des repas chauds de qualité. En fonction des effectifs, deux services de cantine pourraient être instaurés pour garantir les contraintes de distanciation entre les enfants.

Et après le 2 juin ?

Le Maire de Besançon, présent à l’ouverture de l’école Granvelle le dit “Nous regardons au jour le jour l’évolution. Je ne sais pas aujourd’hui combien d’élèves seront présents dans tous les niveaux de primaire le 2 juin, combien il y aura d’enseignants présents et combien d’ATSEM”.

Les enfants contents de revenir à l’école
un petit tiers des CM2 était présent à l’école Granvelle ce lundi 18 mai 2020 ©YQ

Le manque de lien social avec les amis, avec les enseignants pesait sur la plupart des enfants interrogés. Etalement des entrées, pédagogie des gestes barrières (lavage des mains en particulier), prise de température le matin par les parents ; tout cela ne semble pas perturber les élèves. Comme le disait récemment sur LCI Serge Hefez, pédopsychiatre : “les enfants ont une grande faculté d’adaptation et les contraintes sanitaires les perturbent beaucoup moins que les adultes”.

le jeux extérieurs restent proscrits à l’école Granvelle ; ni toboggan, ni marelle ©YQ

Retour à l’école plutôt réussi à Besançon. Les enseignants sont pleins de bonne volonté et les parents contents d’abandonner les rôles de papa-maître ou maman-maîtresse.

Yves Quemeneur