11 976 décès sur quatre mois en Bourgogne Franche-Comté

217

Notre région est désormais le second territoire le plus touché par la hausse de la mortalité entre le 1er septembre et le 28 décembre 2020.

Cette augmentation de la mortalité représente 25% de morts en plus que sur la même période de 2019 et 27% par rapport à 2018. Seule la région Auvergne Rhône-Alpes enregistre une surmortalité plus élevée. Cette évolution sera probablement révisée à la hausse dans les prochaines semaines.

Les personnes âgées les plus touchées

Depuis la rentrée, le nombre de décès augmente de 29 % par rapport à 2019 pour les personnes de plus de 85 ans, de 28% pour les personnes âgées de 75 à 84 ans et de seulement 3% pour les moins de 50 ans. Depuis mi-octobre, l’augmentation du nombre de décès s’accélère en particulier chez les plus de 85 ans qui représentent en moyenne près de la moitié des décès.

La baisse sensible de l’excédent de décès à la suite du premier confinement, ne se retrouve pas pour l’instant dans la région, alors le nombre de décès diminue progressivement sur le territoire métropolitain. Tous âges confondus, le nombre de décès augmente sur cette période entre 2019 et 2020 de 25 % pour les femmes et de 24 % pour les hommes.

34% de décès en plus en Haute-Saône et 19,4% dans le Doubs

Lors de cette seconde crise sanitaire, la Haute-Saône est le département qui enregistre la plus forte progression des décès depuis 1er septembre par rapport à 2019 (+ 34 %) suivie de la Saône-et-Loire (+ 33 %), de la Côte-d’Or (+ 28 %).  La hausse est inférieure à 20% dans le Doubs avec 1 782 décès en 2020. Elle est de 25% dans le Jura et le Territoire-de-Belfort.

A l’échelle nationale, l’évolution diffère un peu. Après 2 330 décès constatés le 7 novembre, le nombre a progressivement diminué, mais à un rythme moindre que lors de la première vague. Selon les données provisoires, l’excédent de décès au niveau national n’est plus que de 5% durant la deuxième quinzaine de décembre (contre 22% sur la seconde quinzaine d’octobre). Entre le 16 et le 28 décembre, 1 890 décès ont été enregistrés en moyenne chaque jour.

Source : INSEE Bourgogne Franche-Comté