Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ?

437
Le muguet, aussi beau que dangereux.

La tradition veut que l’on offre cette jolie plante aux clochettes blanches et à l’odeur citronnée. Mais pourquoi cette fleur précisément ?

Tout commence avec les Romains qui célébraient déjà le retour du printemps et la fin de l’hiver lors des Florales, des fêtes à destination de la déesse des fleurs, Flora. En Grèce, on accrochait aux portes des guirlandes de fleurs. Oui, mais pourquoi du muguet en France, et pas du lilas ou des tulipes ?
Remontons à la Renaissance où il est coutume d’offrir des fleurs pour chasser le vilain hiver. En mai 1560, lors d’une visite dans la Drôme, le roi Charles IX se vit offrir un bouquet de muguet. L’année suivante, il en offrit aux dames de la cour, en guise de porte-bonheur. Le chansonnier Félix Mayol (auteur du célèbre “Viens poupoule”) avait accroché à sa boutonnière quelques brins de muguet le soir de sa première au Café Parisien. Ce fut un véritable triomphe et dès lors, il conserva ces brins de muguet comme porte-bonheur.
Le geste se popularisa cinq ans plus tard lorsque des grands couturiers parisiens offrirent un brin de muguet à chacune de leurs clientes et employées.
Il existe bien un lien entre la fête du travail et cette mignonne petite fleur. Le 24 avril 1941, le maréchal Pétain instaure officiellement le 1er mai comme fête du travail et de la concorde sociale. Le muguet vient alors remplacer l’églantine rouge, symbole de la Gauche.

Attention plante toxique !

Sous ses aspects inoffensifs, le muguet est une plante toxique, dans tout son ensemble : tige, feuilles, fleurs et baies. Même l’eau dans laquelle est plongé le bouquet recèle de toxines émises par les fleurs. Ne laissez donc jamais de muguet portée des jeunes enfants. Si jamais ils venaient à en ingérer, les premiers signes qui doivent alerter sont : nausées, vomissements, douleurs abdominales, et irritations de la bouche. En cas d’ingestion, contactez immédiatement le centre anti-poisons au 03 83 32 36 36.