3ème édition des “Rendez-vous de l’emploi du bâtiment”

96

Du 5 au 9 Octobre 2020 se déroule la 3ème édition des “Rendez-vous de l’emploi dans le bâtiment” organisée conjointement par Pôle Emploi Bourgogne Franche-Comté et la Fédération française du bâtiment (FFB) de la grande région. L’initiative est soutenue par l’Etat et la Région Bourgogne Franche-Comté.

Les demandeurs d’emploi viennent découvrir les nombreux métiers du bâtiment
Béatrice Dufour est la présidente de la commission Emploi Formation à la FFB de Bourgogne Franche-Comté ©YQ

Innovation en 2020, le CFA Bâtiment Bourgogne Franche-Comté s’est associé à l’événement en ouvrant largement ses locaux et ses plateaux techniques aux jeunes et moins jeunes, demandeurs d’emploi ou sensibles aux métiers du bâtiment. Ils peuvent pendant cette semaine participer à des ateliers thématiques, échanger avec les organismes de formation, rencontrer de potentiels recruteurs ou encore visiter des entreprises.

Le bâtiment, un secteur en tension
Bernard Laborey, Président de la Fédération Française du bâtiment Bourgogne Franche-Comté “si nous constatons un regain d’activité, nous restons malgré tout inquiet pour l’année 2021 dans les filières du bâtiment” ©YQ

Bernard Laborey, Président régional de la fédération du bâtiment était aux côtés de Marie-Guite Dufay la présidente de région, et d’Anicet Loembe directeur régional adjoint de Pôle Emploi pour proposer au grand public et aux demandeurs d’emploi 29 opérations coordonnées sur la région et tenter de satisfaire près de 600 offres d’emploi pour les entreprises régionales. Trois objectifs sont clairement identifiés : promouvoir les métiers du bâtiment pour attirer les personnes en orientation ou réorientation vers un secteur porteur d’emplois ; informer sur les formations aux métiers du bâtiment (filières professionnelles, apprentissage, formations continues…) ; mettre enfin en relation les entreprises qui recrutent et les candidats pré-identifiés par Pôle Emploi.

Parmi les 29 opérations qui sont disponibles sur www.pole-emploi.fr/BFC, 15 sont programmées dans les CFA de la région (Marzy – Auxerre – Autun – Besançon et Dijon) et 14 programmées dans une dizaine de sites Pôle Emploi.

Le bâtiment, des métiers d’avenir
Marie-Guite Dufay, Présidente de la région Bourgogne Franche-Comté, avait tenu à faire le déplacement au CFA du bâtiment de Besançon pour souligner l’importance de la filière dans les cadre des actions de formation et d’aides aux entreprises régionales ©YQ

Qu’il s’agisse de la rénovation de l’habitat individuel ou collectif, de l’isolation thermique et sonore, il existe de nombreux corps de métiers qui participeront de la transition écologique et énergétique. Sur ce point particulier, Marie-Guite Dufay a assuré que la Région tiendrait ses promesses d’investissement dans les lycées et d’aides aux propriétaires ou locataires dans l’amélioration énergétique de leurs logements. “Sur les 400 millions d’euros mobilisés par la région dans le plan de relance, ¼ devrait être fléché en direction des métiers du bâtiment” a assuré la présidente de région. Ces métiers, s’ils sont d’avenir, sont aussi des emplois de proximité et non délocalisables !

Bonglet, une entreprise résolument citoyenne et sociale
L’entreprise jurassienne Bonglet et ses 500 collaborateurs, n’hésite pas à recruter et à former des migrants ©YQ

L’entreprise jurassienne spécialisée dans le second œuvre du bâtiment emploie 500 collaborateurs répartis dans 11 agences locales. A la pointe de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), l’entreprise met l’accent sur l’accueil, le recrutement et la formation de jeunes, y compris des étrangers et des migrants. L’actualité qui a fait polémique autour des « mineurs isolés qui sont voleurs et violeurs » trouve un autre accent en mettant en valeur de jeunes migrants qui souhaitent se former et s’intégrer dans notre région.

Si le président de la FFB Bourgogne Franche-Comté constate un regain d’activité des entreprises depuis le déconfinement, il reste inquiet sur l’avenir de la filière en 2021, sans réelle visibilité. Il demeure que les impératifs écologiques et énergétiques sont et seront de véritables leviers de croissance pour les entreprises du bâtiment, donc pour les emplois.

Yves Quemeneur