Alimentation et grosses chaleurs : les bons et mauvais points

62
La pastèque, aliment phare de l'été, pour petits et grands.

La canicule a été particulièrement éprouvante et il n’est pas impossible que l’été en connaisse de nouveaux épisodes.

Pour se prémunir de ces journées trop chaudes et de ces nuits pas assez fraîches, des gestes sont à adopter, comme se rafraîchir avec un brumisateur d’eau et un ventilateur, n’ouvrir ses fenêtres et volets que la nuit et tout refermer dès potron-minet, et se rendre dans des endroits climatisés, comme les grandes surfaces notamment.
L’alimentation joue également un rôle primordial lorsque les températures flirtent avec les sommets. La déshydratation est le risque majeur en cas de fortes chaleurs. Il est donc essentiel de boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour. L’envie de la boire glacée est grande mais notre organisme n’aime pas ça du tout ! Le choc thermique est trop important. D’ailleurs, les touareg ne boivent que du thé chaud, meilleur pour se réhydrater. N’attendez pas d’avoir soif pour boire, la soif étant le premier signe de déshydratation.
L’alcool est également à proscrire, car il facilite les pertes hydriques, tout comme la caféine, fortement diurétique. Les boissons sucrées, et le sucre en général, ne font pas bon ménage avec la chaleur, car elles accentuent la soif et ne désaltère absolument pas. Plongez une rondelle de citron frais dans votre eau plate si le goût de l’eau seule ne vous attire pas spécifiquement.
Question repas, il serait dangereux de les sauter, sous prétexte que l’on n’a pas faim. La chaleur inhibe l’appétit mais ce n’est pas une raison pour ne rien manger. Encore faut-il bien choisir les aliments qui nous feraient du bien. A commencer par les fruits et légumes gorgés d’eau, comme la pastèque, le concombre, les tomates, le melon, courgettes, salades et j’en passe ! A cela, ajoutez des bons glucides comme le riz, les haricots secs ou encore des pommes de terre. Éliminez tout ce qui est lourd à digérer comme les viandes grasses, les aliments frits et sucrés. Les œufs sont un formidable allié ! Quant aux laitages, les yaourts natures et fromages blancs sont excellents. Évitez de boire du lait, qui est lourd à digérer.