Aux quatre coins du monde

595
Des militaires de Valdahon sont à ce jour en mission dans dix pays.

Régiment au passé glorieux, le 13ème RG de Valdahon voit régulièrement ses soldats être envoyés loin de leur base en opérations extérieures, ce que la population suit toujours avec attention.

Le 13ème « bataillon » du génie a été créé en 1943 à Témara, au Maroc. Il appartient à la 2ème brigade blindée. En 1960, il devient le 13ème Régiment du Génie. Depuis 2003, ce régiment est installé sur le camp national du Valdahon. Un camp qui offre une capacité d’accueil de dix unités élémentaires ou d’un état-major de corps d’armée et permet la manœuvre de sous-groupements tactiques interarmes. Beaucoup de militaires de tout le pays y sont passés un jour ou l’autre et l’attachement de la population locale pour ses militaires n’est plus à prouver.

En cette fin d’année 2019, pas moins de 10 pays différents verront arriver les sapeurs du 13ème Régiment du Génie de Valdahon sur leur territoire pour des missions diverses et variées comme l’explique la mairie de Valdahon dans son bulletin mensuel, rappelant ainsi que le camp militaire fait partie intégrante de la ville : « Que ce soit dans la jungle guyanaise, sur les sables chauds du désert de la bande sahélo-saharienne ou dans les plaines arides du Liban, tous auront à cœur de donner le meilleur d’eux-mêmes quelles que soient les conditions d’engagement ». Ils assureront les missions spécifiques du génie : ouvrir les routes aux amis ou alliés et installer les éléments français pour qu’ils durent dans le temps. « Portés par l’esprit Leclerc, ils seront ainsi fidèles à la devise du régiment : À me suivre, tu passes ! »