Besançon 2020 : les bruissements de la boucle

652
Besançon coeur de ville
Besançon au cœur de Grand Besançon Métropole DR

Comme nous l’annoncions lundi, les observateurs présents à l’inauguration du local de campagne des Républicains ont été surpris de ne pas y voir les représentants de l’UDI et d’Agir. D’autant que sous le slogan “Besançon Maintenant” figurait clairement l’union de la droite et du centre.

Les vents froids qui soufflent sur la capitale comtoise ont porté une autre hypothèse. Catherine Comte-Deleuze (UDI) et Philippe Gonon (Agir) auraient finalisé un accord programmatique avec Alexandra Cordier.

L’ancienne référente départementale de LaRem, en délicatesse avec son mouvement depuis le choix d’investir Eric Alauzet, souhaite rassembler largement en dehors des chapelles politiques, revenant ainsi aux fondamentaux qui ont fait le succès d’Emmanuel Macron en 2017.

Libérée de ses obligations au Cabinet du Maire depuis une semaine, elle devrait annoncer officiellement sa candidature d’ici la fin de semaine et présenter son équipe en dehors des “tractations politiciennes” selon l’un de ses proches.

L’UDI et Agir auraient donc choisi leur camp en s’associant à Alexandra Cordier. Affaire à suivre d’ici ce samedi 14 décembre.

Yves Quemeneur