Besançon, c’est “vachement” bien !

91
Vache de salon

“Vache de salon” prend ses quartiers à Micropolis du 14 au 17 novembre. Les vaches Montbéliardes et les chevaux comtois font leur show en même temps que le salon “Talents et Saveurs”. Un événement exceptionnel pour fêter les 130 ans de la race montbéliarde et le centenaire du cheval de trait comtois.

Vache de salon
Didier Sikkink directeur de Micropolis, Béatrice Loison vice-présidente du conseil départemental du Doubs, Jean-Baptiste Monnet éleveur à Maîche et président de “Vache de salon”, Gabriel Baulieu vice-président de Grand Besançon Métropole et Jean-Philippe Bart éleveur de chevaux comtois ©YQ

Besançon, c’est la ville où il fait bon vivre et travailler, vantait une étude du Parisien il y a quelques jours. La capitale comtoise, centre européen des micro techniques et du génie médical, est aussi le creuset d’une ruralité qui s’assume avec des produits de grande qualité. Cela faisait 30 ans que le concours national des vaches montbéliardes n’avait pas fait une halte à Besançon. Le berceau de la race retrouve sa coupe du monde. Et pour fêter un tel événement, les éleveurs ont invité une « guest-star ». Le cheval de trait comtois, race créée il y a cent ans, va côtoyer pendant trois jours les plus belles mamelles de nos pâturages.

La Montbéliarde s’exporte partout dans le monde
Vache de salon
La coupe du monde des Montbéliardes fait étape à Besançon DR

La race tire son origine d’éleveurs suisses installés au « pied des gouttes » à Montbéliard. “Sa grande capacité d’adaptation aux terrains et aux climats différents lui a donné ses lettres de noblesse” souligne Jean-Baptiste Monnet, éleveur à Maîche et président de “Vache de salon”. Elle produit aussi un lait riche pour la fabrication des fromages. Le Comté, qui fête aussi ses 60 ans en est la démonstration. La vache comtoise, 2ème race de vaches laitières, a essaimé dans beaucoup de régions de France. Elle est exportée aussi dans de nombreux pays.

Un salon grand public

“Vache de salon” compte accueillir 30 000 visiteurs sur les quatre journées d’expositions et d’animations. Ce sont 250 vaches venant d’une vingtaine de départements et de Suisse qui vont concourir pour ce qui est considéré comme la coupe du monde des vaches.

Vache de salon
Comtois et Montbéliardes font bon ménage dans les pâtures photo © Jack Varlet

Invités d’honneur du salon, 50 chevaux de trait comtois, étalons et pouliches, se disputeront aussi les médailles sur le grand ring couvert de Micropolis. Le cheval comtois est la première race de chevaux de trait en France. On les voit de plus en plus parcourir les vignes, aider au débardage en forêt ou entretenir certains jardins publics (la Gare d’eau à Besançon par exemple). Son retour en grâce marque également la volonté d’une agriculture raisonnable et raisonnée.

Ce salon est la démonstration d’une volonté des professionnels de la terre de promouvoir une agriculture de proximité, développer des produits de qualité et favoriser les circuits courts. La Franche-Comté est un territoire riche de ses innovations agricoles.

La journée du jeudi accueillera 500 collégiens et le vendredi un forum de l’emploi pour démontrer l’attrait des métiers de l’agriculture de qualité, une manière de lutter contre l’agri-bashing dont les paysans sont victimes. Le Doubs est le département le plus dynamique pour l’installation des jeunes agriculteurs.

Vache de salon
Des spectacles vont animer les 4 jours de “Vache de salon” DR

Des spectacles et déambulations d’artistes vont ponctuer les quatre journées couronnées par un concert de Lilian Renaud le vendredi de 22 à 23h et le concert de “Sang d’encre” le samedi, un groupe de rock celtique venu de la Chaux de fond.

Le fromage sera mis à l’honneur avec des fabrications sur place de Comté, de Morbier et de Mont d’Or. Un sanglier comtois illustrera l’étonnante fabrication des sangles d’épicéa qui entourent le Mont d’Or.

 

Une seule entrée pour profiter des salons “Talents et Saveurs” et “Vache de salon” ouverts le 14 novembre de 9h à 20h, le vendredi 15 et samedi 16 novembre de 9h à 2h (spectacles en nocturne) et le dimanche 17 novembre de 9h à 18h. Gratuit pour les moins de 6 ans, le tarif normal est à 6€ et un pass spécial 4 jours en accès illimité pour 14€. Animations, concours, exposants sont disponibles sur le site www.vachedesalon.com.

Yves Quemeneur