Besançon : l’image de l’ENSMM progresse !

171
ENSMM Besançon
Bonne place pour l'ENSMM dans les écoles d'ingénieurs en France - Crédit photos ENSMM

L’école supérieure d’ingénieurs en mécanique et microtechniques gagne 23 places dans le palmarès annuel du magazine l’Usine Nouvelle.

Le magazine de référence du monde industriel vient de publier le classement annuel de 130 écoles d’ingénieurs.  Ce classement est établi selon 4 critères majeurs : l’insertion des diplômés sur le marché du travail, l’ouverture de l’école à l’international, la recherche et la place de l’entrepreneuriat.

Une belle progression de l’ENSMM

Entre 2018 et 2020, l’ENSMM a gagné 23 places : 75ème en 2018, 69ème en 2019 et 52ème en 2020.

L’école d’ingénieurs horlogers, longtemps connue comme « l’horlo » à Jules Haag, a pris un tournant radical en 1995 avec le développement des microtechniques et sa nouvelle implantation sur le site de Temis Innovation.

Le bon classement  est, selon l’école, attribué à trois facteurs principaux. Un excellent taux d’insertion des élèves de 93%, bien au-dessus de la moyenne nationale, l’obligation depuis 2015 d’un stage de mobilité de trois mois à l’étranger et enfin une réforme de la pédagogie pour mieux coller aux attentes des entreprises, particulièrement dans l’automobile et l’industrie du luxe.

L’ENSMM accueille chaque année plus de 800 étudiants. Unique école en France axée sur la mécanique et les microtechniques, elle reflète l’excellence des formations de haut niveau à Besançon. C’est aussi un atout pour attirer de nouvelles entreprises, de nouveaux ingénieurs dans la capitale du Temps.

Yves Quemeneur