Besançon mobilisée pour la 1ère journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme

333
journée nationale d'hommage aux victimes du terrorisme
Les lycéens de Jules Haag ont lu des textes d'hommage devant les élus et les autorités ©YQ

Cette journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme coïncide avec la Journée Européenne des victimes du terrorisme déjà instituée pour rappeler l’attentat le plus meurtrier en Europe depuis 1988. Le 11 mars 2004, 191 morts et plus de 1800 blessés étaient tombés sous les bombes d’Al-Qaïda dans des trains de banlieue à Madrid.

journée nationale d'hommage aux victimes du terrorisme
Journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme, esplanade des droits de l’Homme à Besançon ©YQ
journée nationale d'hommage aux victimes du terrorisme
Des lycéens de Jules Haag se sont exprimés devant la statue de Victor Hugo sur l’esplanade des droits de l’Homme ©YQ

Dorénavant, le 11 mars sera en France une journée nationale rendant hommage aux victimes du terrorisme. Emmanuel Macron a présidé, aux côtés du roi d’Espagne Felipe VI, une cérémonie au Trocadéro. Cette journée nationale s’ajoute aux commémorations particulières en lien avec certains attentats (CharlieHebdo, Bataclan, Nice…)

“Ils ont voulu diviser, ils nous ont uni” (Emmanuel Macron)
journée nationale d'hommage aux victimes du terrorisme
Joël Mathurin Préfet du Doubs, a lu un texte d’Emmanuel Macron ©YQ

A Besançon, Le préfet Joël Mathurin a lu un texte du président de la République sur l’esplanade des droits de l’Homme. Des élèves du lycée Jules Haag ont honoré les victimes devant les élus, les autorités civiles et militaires.

Un intense moment d’émotion conclu par la Marseillaise chantée par Pierre-Baptiste Parietti, élève du Conservatoire régional de musique et l’hymne européen.

Yves Quemeneur