Besançon renaît à la vie

260
Besançon coeur de ville
Besançon au cœur de Grand Besançon Métropole DR

Progressivement, la vie reprend sa place dans la capitale comtoise. Après une première semaine de déconfinement, les services et animations municipales rouvrent au public.

Le marché couvert Beaux-Arts augmente sa capacité d’accueil

Si le protocole sanitaire reste en vigueur dans le marché (sens de circulation, importance des gestes barrières, impossibilité de se servir, usage obligatoire des masques…), la jauge maximale de clients passe à 112 personnes et les horaires d’ouverture sont allongés. Ouvert le mardi, mercredi et jeudi de 7h à 13h30, l’amplitude est augmentée les vendredis et samedis de 7h à 18h et le dimanche de 8h à 12h30.

Plus d’espaces verts accessibles

Les berges du Doubs demeurent inaccessibles pour le moment. Pas question de se promener à la Gare d’eau ou au Parc Micaud.

Les forêts bisontines (Chailluz, Bregille, Rosemont et Chaudanne) sont autorisées pour la promenade et la pratique sportive individuelle mais il n’est pas possible de s’y rendre en voiture, les parkings en proximité des forêts restent interdits… Pas de barbecues ou de pique-niques non plus.

L’accès au parc des Glacis n’est pas autorisé sauf pour le traverser entre la gare Viotte et le centre-ville. Faudra-t-il produire un billet de train ou un abonnement TER ? Les jardins ouvriers et familiaux sont accessibles pour deux personnes sur la même parcelle à condition de respecter un mètre minimum entre les deux personnes.

Le diable se niche dans les détails de la bureaucratie 
La pratique des sports individuels est strictement encadrée par le ministère des sports…Chaque pratiquant de randonnée pédestre doit respecter une distance de trois mètres entre chacun. L’espacement passe à cinq mètres en cas de marche rapide ou de course à pied et 1,5 mètre entre deux randonneurs qui se croisent ! Le ministère préconise enfin 10 mètres entre deux cyclistes. Les pandores vont-ils verbaliser avec un mètre-ruban ? Et si l’on faisait confiance au civisme…
La culture en Drive

Les grands auteurs français se retournent dans leur tombe ! Les lecteurs pourront se procurer des livres dans les bibliothèques de Besançon…en Drive, comme un vulgaire McDo ! Raison invoquée par la Ville “c’est pour éviter une trop grande manipulation des livres”. Ce service sera accessible à compter du 2 juin du mardi au samedi de 14h à 18h. Les modalités pratiques et lieux de retrait seront diffusés sur le site www.besancon.fr.

Le Musée du Temps rouvre gratuitement

Dès ce mardi 19 mai, le musée est ouvert gratuitement au public aux jours et horaires habituels. La jauge maximale sera de 250 visiteurs et 15 personnes par espace d’exposition. Le sens de visite et la distanciation d’un mètre minimum ont été repensés avec des marquages au sol et le port du masque est obligatoire (hors les enfants de moins de 11 ans). L’exposition « Time is Tomi » inaugurée quelques semaines avant le confinement est accessible au public jusqu’au 28 juin 2020.

Réouverture des maisons de quartier

Dès le 25 mai, les maisons de quartier rouvriront uniquement sur rendez-vous pour des missions d’accueil, d’écoute et d’orientation. Toutes les activités collectives restent suspendues.

En fonction de l’évolution sanitaire, la Ville de Besançon envisage d’autres réouvertures de lieux publics au début du mois de juin. A lire les protocoles de sécurité sanitaire, les ouvertures à géométrie variable (on peut faire la queue devant un Drive sans pouvoir boire un verre en terrasse), l’Etat infantilise les gens. A voir le nombre de personnes masquées dans les rues de Besançon, on pourrait peut-être leur faire confiance !

Yves Quemeneur