Bonnétage. Valérie Pagnot, maire et au service des maires

161
Valérie Pagnot (au centre de la photo) représente notamment l'AMR auprès de ses collègues du Pays Horloger.

Elue cette année maire de Bonnétage, Valérie Pagnot poursuit également son engagement au sein de l’association des maires ruraux du Doubs pour défendre l’échelon communal, creuset de la démocratie française.

L’Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. Elle s’engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. C’est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.

Suite au renouvellement des conseils municipaux ce printemps, l’emblématique président Daniel Cassard a passé la main au maire de Osse, Charles Piquard. Il s’est entouré d’une équipe d’élus parmi lesquels Valérie Pagnot, élue maire de Bonnétage cette année après deux mandats d’adjointe. « J’ai la volonté de travailler au sein de l’AMR pour défendre la ruralité et pour épauler mes collègues élus lorsqu’ils en auront besoin » explique-t-elle, précisant qu’elle représentera notamment l’association sur le Pays Horloger et le Haut-Doubs.

« Pour l’instant, les principales préoccupations sont bien entendu liées à la crise sanitaire qui a engendré une crise économique. Tous sont inquiets pour les commerces et entreprises de leurs communes ». Un début de mandat très particulier donc pour ces maires, nouveaux ou expérimentés qui ont aussi un regret lié à leur fonction : “La situation rend plus difficile la mise en place de nouveaux projets et la possibilité de travailler sur la cohésion au sein de nos petites communautés”.

Comme leurs concitoyens, tous les élus ont désormais envie de se tourner vers l’avenir et cette année 2021 qui a peu de chances de commencer comme d’habitude par une cérémonie des vœux.