Camp chantier de jeunes à la Citadelle de Besançon

233
L'équipe de direction de la Citadelle de Besançon et le responsable du chantier Jeunes (club du vieux manoir) accueillaient la Maire Anne Vignot sur les deux sites de restauration ©YQ

Pour la quatrième année, la Citadelle de Besançon proposait un chantier de jeunes sur le site emblématique de Vauban.

Pendant une quinzaine de jours, les jeunes de 14 à 17 ans découvrent le travail en commun, la réalisation concrète de leurs efforts ©YQ
Taille de pierres, ajustements des blocs, le travail est professionnel surveillé par les responsables de l’association “Club du vieux manoir” ©YQ

Six jeunes de 14 à 17 ans, encadrés par deux animateurs et un directeur de chantier, ont participé du 15 au 29 août à trois restaurations : le rejointoiement de plusieurs murs anciens, la création d’un muret de pierres sèches et la remise en état d’un escalier d’accès à un ancien magasin à poudre. Durant ces quinze journées, les jeunes venant de Franche-Comté comme d’autres régions et même d’Espagne, peuvent aussi découvrir les richesses de la Citadelle, du patrimoine de la ville de Besançon et ses alentours. Le groupe est hébergé au camping de Chalezeule et peut profiter pendant les temps libres des activités de la piscine.

Trois objectifs prioritaires
Un des sites de restauration concerne l’escalier d’accès à un ancien magasin à poudre ©YQ

Le premier est de permettre à des jeunes bisontins de s’approprier leur patrimoine et participer à sa sauvegarde. Il ne s’agit pas d’une action de formation ou d’insertion professionnelle…quoique, des vocations peuvent naître à l’occasion !

Deuxième objectif, donner l’occasion aux visiteurs du site de discuter avec les jeunes du chantier, d’échanger sur les travaux entrepris, s’informer sur la restauration permanente du monument.

Enfin, le but avec l’association “le club du vieux manoir” est de provoquer des échanges entre jeunes de milieux différents et de plusieurs régions et leur permettre de découvrir Besançon et son riche patrimoine.

“Le club du vieux manoir”
Martin Rucho de l’association “Club du vieux manoir” est le directeur du chantier jeunes de la Citadelle de Besançon ©YQ

L’association créée en 1952 par des passionnés de « vieilles pierres » de Picardie et du Nord, a essaimé son projet d’éducation populaire partout en France. Comme le précise Martin Ruchou le directeur du chantier de Besançon “l’originalité de l’association est d’assurer par ses propres moyens la formation des encadrants des chantiers-jeunes dans une école dédiée au château d’Argy dans l’Indre”. Le succès de l’association oblige à de nouveaux recrutements pour encadrer les jeunes. Dans le nord de la France, dans le Périgord, le massif central ou sur des sites Vauban comme celui de Besançon et Briançon, le travail ne manque pas pour cette association reconnue d’utilité publique. (www.clubduvieuxmanoir.fr)

Un budget de 30 000 euros
La création d’un muret de pierres sèches ouvrant l’accès à un magasin à poudres est réalisé minutieusement par une équipe de jeunes ©YQ

Pour Gaëlle Cavelli, responsable de la valorisation du monument Vauban à la Citadelle de Besançon, le chantier 2020 a failli ne pas ouvrir du fait de la crise sanitaire. Initialement prévu en juillet, le chantier jeunes s’est donc déroulé du 15 au 29 août. Le budget global est de 30 000 euros, subventionné en partie par le département du Doubs, la région Bourgogne Franche-Comté et le mécénat grâce à Moyse Développement. La Direction des affaires culturelles (DRAC) contrôle le strict respect de l’intégrité du site et fournit les matériaux.

Anne Vignot a été impressionnée par la qualité du travail des jeunes de 14 à 17 ans ©YQ

La présence d’Anne Vignot, Maire de Besançon, sur le chantier ce mercredi 26 août augure bien de la reconduction du partenariat avec “le club du vieux manoir” pour les prochaines années. L’été 2021 est encore loin. Les jeunes sensibles à la conservation du patrimoine peuvent déjà prendre les informations auprès des services de la Citadelle.

Yves Quemeneur