Carré Classique, un concert d’exception

99
Orchestre Victor Hugo Franche-Comté
L'Orchestre Victor Hugo Franche-Comté et son Chef Jean-François Verdier savent émouvoir et surprendre ®JC Polien

L’orchestre Victor Hugo Franche-Comté donne le “la” à deux jeunes artistes internationaux pour un concert autour de Mozart et de Haydn le 22 novembre 2019 à 20h au Théâtre CN Ledoux.

A cheval entre période classique et romantique
Aurelien Pascal
Aurelien Pascal, jeune violoncelliste de 25 ans se produit partout dans le monde DR

Le jeune violoncelliste de 25 ans Aurélien Pascal est désormais connu au plan international. “Virtuosité sans pareille et musicalité intuitive” sont les mots qui reviennent chez les musicologues du monde entier. Lauréats de nombreux prix internationaux, il joue sur un merveilleux instrument fabriqué en France en 1850.

Lio Kuok-man
Lio Kuok-man sera à la baguette et au clavecin le 22 novembre au Théâtre Ledoux DR

L’orchestre Victor Hugo Franche-Comté sera dirigé par Lio Kuok-man. Le jeune chef chinois, pianiste de chambre également, aime diriger depuis son clavecin. Il a dirigé des orchestres prestigieux comme celui de Philadelphie, de Radio-France ou le Sinfonia Varsovia.

Un programme à la hauteur des deux virtuoses

Le concert débutera par la Symphonie n°4 en ré majeur de Wolfgang Amadeus Mozart (Allegro, Andante, Presto). Le Concerto pour violoncelle n°1 de Joseph Haydn prendra la suite avant une pièce d’Edison Denisov “La mort est un long sommeil” variations sur un canon de Haydn pour violoncelle et orchestre.

Une œuvre “surprise” ouvrira sur la Symphonie n°4 en si bémol de Ludwig Van Beethoven en clôture.

Le rap est à la musique classique ce que le tag est aux peintures académiques, une forme égale de l’art. Ce n’est pas l’un sans l’autre, c’est l’un avec l’autre sans oublier que les meilleurs graffeurs sont souvent issus des Beaux-Arts comme certains rappeurs ont fait leurs gammes au piano classique. Alors n’hésitez pas à mélanger en goûtant Mozart, Haydn et Beethoven.

L’orchestre Victor Hugo Franche-Comté existe depuis 25 ans. La qualité de ses musiciens, le talent et le charisme de son chef Jean-François Verdier mériteraient la place d’orchestre national. Les candidats (tes) au poste de premier édile de Besançon en mars prochain seraient bien inspirés de mettre la musique classique au rang des priorités dans une ville qui accueille un festival international et un concours de chefs d’orchestre parmi les plus réputés de la planète.

Yves Quemeneur

Infos pratiques Vendredi 22 novembre, 20h Théâtre Ledoux, Besançon · Les 2 Scènes Réservations : Les 2 Scènes 03 81 87 85 85 Tarifs : de 6€ à 24€