Connaissez-vous la RT2020 ?

71

Les normes de construction ne cessent d’évoluer et la prochaine interviendra dès janvier 2021. Cela peut paraître lointain mais au vu des délais de construction parfois faramineux, on pourrait se dire que 2021 … c’est demain !

Actuellement, la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) est en vigueur et elle concerne les habitations neuves dont les permis de construire ont été déposés après le 1er janvier 2013.
Mais très bientôt, il faudra composer avec la RT 2020. Pour faire simple, les nouvelles constructions répondant à cette norme devront produire leur propre énergie indispensable à leur utilisation … et même plus ! Aujourd’hui, la question qui se pose est : comment construire de tels logements sans que les coûts n’atteignent des sommets ?
Les ingénieurs planchent actuellement sur le problème et des solutions émergent.
Le tout premier point important est l’isolation. Extrêmement performante, la maison sera désormais parfaitement isolée et respirante. Ainsi, les murs seront bâtis avec des hourdis isolés, garantissant une isolation optimale. Des vitrages isolants chauffants et rafraîchissants nouvelle génération seront couplés à des volets « intelligents » qui se positionnent en fonction du soleil.

Maison passive ou positive ?
Une maison passive devra produire l’énergie nécessaire à son fonctionnement alors qu’une maison positive devra en produire plus qu’elle n’en consomme. Pour ce faire, le renouvellement d’énergie est indispensable. C’est pourquoi il est fort probable que nous verrons prochainement des panneaux photovoltaïques fleurir sur les toits des nouveaux bâtis.

RT2012 ou RT2020 ? Quelles sont les différences ?
Les bâtiments répondant aux normes RT2012 sont dits « passifs » et doivent être conformes au label BBC (Bâtiment Basse Consommation) alors que dès 2021, les maisons seront « à énergie positive » et devront produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Désormais, les bâtiments seront auto-suffisants pour alimenter les systèmes de refroidissement, de chauffage et de production d’eau sanitaire, l’éclairage, les appareils auxiliaires, ménagers et électroménagers.
Alors que la RT2012 visait à réduire la consommation énergétique, il s’agira désormais de supprimer le gaspillage énergétique à l’aide d’une gestion intelligente de la consommation.

L’individu au centre du processus
Malgré toutes les précautions prises par ces nouvelles directives, rien ne peut vraiment se faire sans l’intervention efficace et positive des individus qui habiteront de tels bâtiments. Afin d’atteindre le seuil du zéro gaspillage, chacun devra modifier, autant que faire se peut, ses propres habitudes. Le respect de la norme RT2020 sera essentielle pour consommer moins et plus efficacement.

Vous voulez transformer votre maison en maison à « énergie positive » ?
Commencez par rendre votre isolation optimale. Pour la production d’énergie, pensez au photovoltaïque, l’autoconsommation énergétique et/ou à l’aérovoltaïque, … Pour le chauffage, la pompe à chaleur a le vent en poupe mais il y a aussi l’aérothermie, le chauffage au bois, solaire ou encore thermodynamique. Quant à l’eau, pensez à la récupération de l’eau de pluie !