Contestation sur fond de drapeaux à Besançon

362
La façade de l'Hôtel de Ville de Besançon arbore 6 drapeaux tricolores ce lundi 20 juillet 2020 ©YQ

Jean- Philippe Allenbach le trublion régionaliste bisontin, s’en prend une nouvelle fois à la Maire de Besançon, taxée de jacobine et nationaliste.

Dans un communiqué, le Mouvement régionaliste Franc-comtois épingle les six drapeaux français accrochés sur la façade de l’Hôtel de Ville de Besançon. Il demande que trois drapeaux soient retirés et remplacés par le drapeau de la Franche-Comté (le lion), par celui de Besançon (l’aigle) et par le drapeau européen.

“Pourquoi six drapeaux tricolores ? Tous les habitants savent qu’ils sont français” poursuit Jean-Philippe Allenbach qui ajoute “ces drapeaux régionalistes auraient une valeur éducative en rappelant aux francs-comtois qu’avant d’être rattachés à la France en 1678, la région fut administrée pendant deux siècles de manière autonome sous le régime du Saint-Empire Romain Germanique”.

Il conclut “la plupart des mairies des grandes villes européennes mettent en façade leur drapeau historique comme la ville de Fribourg jumelée à Besançon qui arbore fièrement son drapeau blanc à croix rouge”.

Au-delà de l’aspect anecdotique de l’envoi de Jean-Philippe Allenbach, sa proposition ne manque pas de sel à l’égard de la Maire écologiste de Besançon qui prône le localisme.

Yves Quemeneur