Dans le Doubs, deux centres commerciaux sont fermés depuis le 31 janvier

155
Centre commercial Chateaufarine

Près de 400 centres commerciaux ou magasins sont concernés par la fermeture décidée par le Premier ministre vendredi dernier. Le département du Doubs est très peu impacté par cette nouvelle restriction.

La mesure concerne en effet “les magasins de vente et centres commerciaux, non-alimentaires, comportant un ou plusieurs bâtiments, dont la surface cumulée utile est supérieur ou égale à 20 000m²” (décret n° 2021-99 du 30 janvier publié le 31 janvier au Journal Officiel).

Les commerces concernés ne peuvent pratiquer le retrait de commande ou le « clic & collect », et les livraisons demeurent néanmoins possibles. Par exception, les pharmacies au sein des centres commerciaux ou galeries marchandes restent ouvertes.

Les centres commerciaux de Chateaufarine et Ecole-Valentin sont fermés.
Centre commercial Carrefour Valentin

Cela concerne les deux galeries marchandes de Géant Casino Chateaufarine (90 boutiques et 56 000m²) et Carrefour Valentin (23 000m²) mais cela n’affecte pas les deux zones commerciales où la circulation du public entre les commerces intervient en extérieur, ainsi que les deux grandes surfaces alimentaires.

Le Centre commercial des Passages Pasteur au cœur de la Boucle reste ouvert (15 000m²) ainsi que le centre commercial Carrefour Chalezeule dont la superficie est moindre.

Une jauge renforcée dans les commerces ouverts

La préfecture confirme que les établissements dont la surface de vente est inférieure à 8m² (???) ne peuvent accueillir qu’un client à la fois, ceux dont la surface de vente est comprise en 8m² et 400m² ne peuvent accueillir un nombre de clients supérieur à une personne/8m². Pour les grandes surfaces supérieures à 400m², la jauge est limitée à une personne/10m².

Les commerçants indemnisés

Le fonds de solidarité compensera la perte de chiffres d’affaires à hauteur 10 000€ ou à 20% du chiffre d’affaires normalement réalisé dans la limite de 200 000€ par mois. Les grandes enseignes de réseaux dont le chiffre d’affaires est supérieur à 200 000€ pourront bénéficier d’une couverture de 70% de leurs charges fixes. Les entreprises concernées bénéficieront en outre du dispositif d’activité partielle sans reste à charge et de l’exonération des cotisations patronales.

La Rédaction