François et Mayra Aymonier mêlent culture et innovation

203
François et Mayra Aymonier, dans leurs champs en fleurs.

A la Semilla Distillerie Aymonier, basée aux Fourgs, François et Mayra Aymonier ont su innover en matière de cultures. Rencontre avec un couple aux idées écologiques … et fertiles !

Vous possédez une ferme de cultures maraîchères dans le Haut-Doubs. Le climat ne doit pas tellement vous aider !
Nous habitons en effet dans le village le plus haut du département. Mais vous savez, la population, de par son nombre, n’a guère évolué depuis 1860. Et à cette époque, les supermarchés n’existaient pas vraiment ! Les habitants cultivaient déjà leurs terres pour se nourrir. Nous n’avons rien inventé !

Il existe quand même quelques contraintes ?
Elles sont d’ordre saisonnière. Alors que la saison peut être assez longue sous des climats plus cléments, ici, elle se résume à six à sept mois environ, de fin mars à fin octobre, avant les premières neiges. Au tout début du printemps on ouvre les jardins et à la mi-automne, on referme tout et on démonte les serres.

Vous cultivez sous serres ?
Uniquement les produits fragiles, qui demandent plus de chaleur, comme les tomates, les poivrons et les aubergines. En extérieur, nous cultivons des pommes de terres, des carotes, de l’ail, des oignons, des haricots, des courgettes, des courges, … En réalité, tout est possible, même dans nos contrées.

Tout est bio ?
Ah oui ! Lorsque nous nous sommes en installés avec mon épouse en 2014, nous n’imaginions pas un seul instant faire autrement qu’en agriculture biologique. Même nos plantes d’absinthe sont bio !

Vous distillez votre propre absinthe ?
Exactement ! Nous possédons suffisamment de plants d’absinthe et de plantes qui composent la liqueur pour pouvoir en fabriquer dans nos ateliers. De ce fait, nous sommes les seuls à proposer de l’absinthe bio. Nous en obtenons environ 2500 litres par an.

Vous avez d’autres produits fabriqués à partir de vos récoltes ?
Oui, et c’est justement ce qui nous permet de travailler toute l’année. Nous confectionnons des sirops, des tisanes, des pestos, des chocolats … Pour ces derniers, nous n’hésitons pas à combiner des saveurs inédites, comme du piment, du cumin des prés ou encore des fleurs comestibles. Nous fabriquons également des liqueurs de gentiane, du Pontarlier anis et même de la Vodka, à base de pommes de terre !

Vous avez été récemment récompensés pour vos actions. Pouvez-vous nous parler du prix reçu ?
Nous avons effectivement reçu le Prix National de la dynamique agricole et de la pêche 2019, délivré par la Banque Populaire. Ce prix récompense les meilleurs parcours d’installation ou de création d’entreprise agricole ainsi que l’originalité de la démarche. Nous l’avons décroché en janvier dernier. Nous avons dû monter un dossier assez conséquent en vue de concourir mais décrocher le prix fut une véritable chance. Cela nous donne une meilleure visibilité et une belle image de la ferme.

Vous vendez vos produits sur place ?
Oui, notamment. Tous nos produits sont effectivement disponibles tout au long de l’année à la ferme mais également dans des structures partenaires. Nous travaillons avec le Panier de Jeanne, sur Pontarlier ainsi qu’avec de nombreux restaurants locaux. Certains bars et cavistes du secteur délivrent nos alcools. Nous en exportons également une partie, principalement en Allemagne, en Belgique, en République Tchèque et en Roumanie.

Des projets pour l’avenir ?
Continuer dans notre démarche, à rester des paysans-cultivateurs respectueux et reconnaissants de cette nature qui a tant à nous offrir !

La Semilla Distillerie Aymonier vous accueille du lundi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 16h30 à 19h, au 80 Grande Rue, les Fourgs. Plus de renseignements au 09 53 59 18 67.