Doubs. Des championnats du monde d’aéromodélisme à Thise en 2022

Les pilotes les plus rapides de la planète en aéromodélisme seront présents dans quelques mois sur la plateforme de Thise. L’occasion pour le club local des Aigles Comtois de faire parler de lui.

50
Laurent Bourgon a déjà participé à des compétitions jusqu'à Hong-Kong.

Fort d’une cinquantaine de membres, le club d’aéromodélisme des Aigles Comtois présidé par Dany Gosset dispose d’un terrain de jeu envié dans toute la France. « Nous disposons d’un bel espace sur la plateforme de Thise, là où évoluent les grands avions ou planeurs » explique le secrétaire Laurent Bourgon. A deux pas des hangars historiques de type Eiffel, avec une piste digne de ce nom et un lieu parfaitement entretenu. Pour ces passionnés, avant même de parler pilotage depuis le sol de leurs engins, ils les fabriquent à partir de kit ou en se chargeant eux-mêmes de la conception. « Au club, nous avons des avions, des planeurs ou des hélicoptères qui peuvent être à moteurs thermiques quatre temps ou électriques pour certains. On a aussi des jets avec réacteurs ».

Un effort particulier est porté à cette question pour limiter au maximum le bruit émis et réduire les nuisances dont pourrait souffrir le voisinage. Loin d’être de simples joujoux, ils peuvent peser 3 kg pour les plus légers et jusqu’à 17 kg pour le jet de Laurent, avec parfois une envergure dépassant 2 mètres. Le pilotage doit donc être parfaitement maitrisé. « Nous proposons aux nouveaux adhérents un apprentissage sur des avions écoles avec double commande » précise-t-il.

Si pour la plupart des Aigles Comtois, cette passion reste un loisir avec parfois quelques meetings de démonstration, d’autres comme Laurent s’orientent vers la compétition. La vitesse plus exactement. « Avec mon hélicoptère, je peux atteindre 333 km/h et le record mondial est à 341 ! ». Les habitants du Grand Besançon pourront admirer des spécialistes venus d’une trentaine de pays les 3 et 4 septembre 2022 à l’occasion des championnats du monde de la discipline qui se tiendront à Thise. « C’est aussi l’occasion pour notre club de se faire connaître et de susciter la curiosité des jeunes comme des moins jeunes ». L’aéromodélisme peut en effet aussi bien attirer des adolescents que des octogénaires. La passion n’a pas d’âge.