Des pop-corn et quelques donuts

66

Yogmu venait de HR 5968 que les astronomes connaissent sous le nom de Rho Coronae Borealis b dans la constellation de la Couronne Boréale.

On le sait peu, où on feint de l’ignorer, mais cette exoplanète nous observe de près.

Là-bas, on s’est réjoui de la victoire d’Alaphilippe, cycliste français champion de la Terre. Nous disons « champion du monde », mais eux disent « champion de la Terre » car s’ils voient bien la Terre, le « monde » leur paraît une abstraction pédante, pédalante et frelatée.

Yogmu s’était mis en tête de suivre les débats pour l’élection américaine, la plus importante démocratie de chez nous qui, pensait-il, vaudrait le détour.

Il aurait pu les regarder sur son os du pouce tout simplement mais il avait tenu à venir… Vous ai-je dis que leur anatomie et leurs moyens de communication diffèrent des nôtres ?

Il avait fait le voyage.

Son traducteur automatique décodait le débat : « ils se traitent de niolus, de grelus et de traine la gaine ». Un si grand pays ! Yogmu n’en croyait pas son nombril. Vous ai-je dit que leur anatomie est déroutante ?

Il avait choisi Comtois comme langue intermédiaire de traduction. C’était en promotion pour Black Friday. Il n’avait pas vraiment de préférence mais avait économisé quatre migwans pour cette étape mitoyenne avant que tout soit traduit in fine dans sa langue paternelle faite exclusivement de guillemets entrants et sortants mais de couleurs différentes…

Yogmu était très déçu par la vulgarité de ce débat. Il préféra repartir par la première téléportation quantique encore libre, bien qu’elle fût en cette saison à plein tarif.

Mais il était quand même heureux d’avoir pu acheter un sachet de pop-corn et quelques
donuts;