Des vacances grandeur nature, mais pas n’importe quel prix !

453
Voilà, en une image, l'un des plus grands plaisir des campeurs.

Les vacances en plein air sont de plus en plus prisées des français qui sortent la tente ou le camping-car pour des congés qui allient les beaux paysages et la joie de dormir à la belle étoile, tout en maîtrisant leur budget.

La raison principale qui pousse un vacancier à opter pour des vacances en camping est le budget. Un emplacement pour une tente, deux personnes et l’accès aux commodités est en moyenne de 22€. Un prix imbattable lorsque l’on sait qu’une nuit à l’hôtel, en mode super-éco, s’élève déjà à plus de 45€*. Bien sûr, le confort n’est pas tout à fait le même mais s’il est bien une chose que le campeur recherche, c’est l’aventure, et non une literie moelleuse et confortable.
L’autre avantage du camping dans notre Haut-Doubs notamment, est la proximité immédiate avec la nature et les grands espaces, et toutes les activités qu’une telle proximité suppose. A vous le calme de la montagne, les grands bols d’air pur et les découvertes de notre région à renfort de bâton de rando ou de grands coups de pédale. Les activités, en grande majorité gratuites, ne manquent pas et répondent à toutes les envies. Et même si après une nuit passée sous la tente, vous voulez vous étendre sur une plage, c’est possible à Malbuisson qui combine les plaisirs du camping et les joies de la baignade dans le lac Saint Point.

Mais le camping, ce n’est pas uniquement la tente. De plus en plus de vacanciers optent pour la solution “mobil-home” qui offre tout le confort d’une petite maison, du plus standard au plus luxueux. Généralement prisé des familles, le mobil-home est l’alliance parfaite de l’hébergement en plein air et de la praticité que proposent ces mini-logements intégralement équipés (cuisine, sanitaires, …). De plus, la location d’un mobil-home donne accès à toutes les installations du camping. Toutefois, le prix de la location peut s’envoler en haute saison. Toute catégories confondues, il peut grimper en moyenne à 1500€ la semaine. Tout dépend de son emplacement et des structures du camping.

Enfin, il existe la solution du camping-car. Des aires de parking spécifiques leur sont réservées sur de nombreuses communes. Les camping-cars peuvent stationner sur la voie publique comme tout véhicule, à condition qu’aucun élément de camping ne soit déployé. Sinon, direction aires d’accueil ou camping. Autre condition de stationnement sur la voie publique : ne pas rester plus de 7 jours consécutifs. Si vous souhaitez intégrer un camping pour la nuit, comptez en moyenne 10 à 15€ par nuit.

Pour conserver l’aspect économique des vacances en camping, il est important de tout budgétiser. En commençant par le matériel. Si la tente vous tente, voyez auprès de vos proches s’ils ne possèdent pas de matériel qui dormirait dans le grenier : tente bien sûr, mais aussi matelas, sacs de couchage, réchaud, … Ce sera autant d’économisé ! Sinon, rendez-vous sur les brocantes : de nombreux particuliers mettent leur matériel en vente, à des prix très attractifs. Les sites de vente d’occasion regorgent eux-aussi de bonnes affaires.
Attention aux frais supplémentaires auxquels on ne pense pas toujours lorsqu’on se décide à partir : les frais liés à des personnes supplémentaires, les taxes de séjour, les accès aux branchements électriques, les véhicules supplémentaires, les accès aux activités ou encore, la venue de Médor pour qui on pourrait bien demander des euros en sus.
Pour conclure, des vacances en plein air peuvent être parfaitement dépaysantes et relaxantes, à condition de bien les préparer en amont.

*www.statista.com

Une tente et du bonheur à partager entre amis et en famille.