Deux co-listiers d’Eric Alauzet voteront Ludovic Fagaut

689
A 26 ans, le professeur d’histoire géographie, n°41 de la liste d’Eric Alauzet issu des « marcheurs du Doubs » appelle à voter Ludovic Fagaut
Âgé de 22 ans et étudiant en master de droit public, le n° 49 de la liste d’Eric Alauzet appelle à voter Ludovic Fagaut

 

Les deux jeunes candidats, issus des « marcheurs du Doubs », évoquent une « décision mûrement réfléchie ». Âgés de 26 ans et de 22 ans, ils ont jeté un beau pavé dans la mare du second tour des municipales.

« Aujourd’hui, nous considérons que le risque de voir l’extrême-gauche remporter notre ville est trop grand. Nous considérons que la candidature d’Éric Alauzet rend le risque encore plus grand » argument-ils dans un communiqué de presse.

Ils voteront le 28 juin pour…Ludovic Fagaut !

Ils se sont mobilisés durant la campagne mais « considèrent qu’Eric Alauzet n’est pas en mesure de remporter l’élection ». Mauvais présage pour celui qui était arrivé 3ème le 15 mars dernier, totalisant 19% de suffrages. Florian Maillot et Lucas Petit l’expliquent « aujourd’hui, il est faux de prétendre ou imaginer que le premier tour n’existe pas et qu’une nouvelle élection à un tour débute ».

« Les municipales sont d’abord et avant tout une question de projet, et de vision. En la matière, Ludovic Fagaut nous a convaincus : écologie, environnement, économie, sécurité, mobilités, culture… Son programme pour Besançon est complet, sérieux et cohérent. Il répond aux attentes des Bisontins »

Dans un communiqué publié ce mardi midi, Mathieu Farrero, co-listier d’Eric Alauzet et référent départemental des « Jeunes Avec Macron » (JAM) précise « que les jeunes colistiers étaient en position inéligible….La politique politicienne a ses travers. Je ne peux que
regretter ce choix de déloyauté et d’opportunisme ». Le porte-parole du candidat macronien ajoute qu’un accord aurait été conclu entre Florian Maillot et Ludovic Fagaut pour les prochaines élections départementales… ! Pour Ludovic Fagaut, cette décision démontre les dissensions au sein de la liste conduite par Eric Alauzet. Le candidat de la droite et du centre en dira peut-être plus mercredi matin dans son point presse hebdomadaire.

Yves Quemeneur