Deux heures pour découvrir la ville

857
Les habitants comme les touristes sont les bienvenus.

Chaque mardi de 10h à midi, visite guidée de la petite cité comtoise de caractère au programme. A chaque fois, plusieurs dizaines de personnes suivent avec curiosité et intérêt les explications de cette sortie avant tout familiale.

10 heures précises, la visite conduite par Elise Pourny démarre depuis la place de la mairie où se situe le bureau d’accueil de l’office de tourisme. Direction la cour basse du couvent, au calme pour une petite introduction visant à présenter le Saint-Hippolyte d’aujourd’hui. Sociologie, économie, services, on explique aussi l’importance de la proximité de la Suisse. Débute ensuite la partie historique et l’explication de l’installation de la cité au pied de la grotte de la roche et au confluent du Doubs et du Dessoubre avec l’existence autrefois de fortifications dont il ne reste que quelques vestiges. On parle ensuite de la chapelle du Mont que l’on aperçoit sur les hauteurs, du clos pascal où fut vénéré le Saint-Suaire chaque jour de Pâques de 1418 à 1452 lorsque ce linceul mortuaire du Christ était dans l’église de la ville. L’architecture du couvent des Ursulines est ensuite passée en revue.

On continue ensuite à flâner de ruelle en ruelle admirant notamment les boules apotropaïques, sortes de protubérances visibles sur les façades de quelques maisons et destinées à repousser le démon. Après les tanneries, l’église est l’étape finale avec notamment un sol pavé de pierres tombales, le lutrin et l’antiphonaire, un magnifique livre de chants liturgique. Après tant de découvertes le périple prend fin par une dégustation de produits régionaux offerte par l’association des artisans et commerçants.