Doubs. 30 artistes résonneront au festival Détonation 2021 !

123
Le festival Détonation ouvrira ses portes à 3000 festivaliers contre 5000 habituellement. Photo Patrice Guyon

Le festival de musique Bisontin revient du 23 au 25 septembre. Malgré la crise sanitaire qui a restreint la formule et limité la capacité d’accueil, une trentaine de groupes seront présents, avec de grosses têtes d’affiches, comme Selah Sue ou Georgio.

La formule sera allégée, mais Détonation 2021 résonnera bien à la fin du mois de septembre. Un soulagement pour les organisateurs, après une crise sanitaire qui a fait mal au monde artistique.

3000 personnes par jour, au lieu de 5000

Contexte sanitaire oblige, la première modification concerne le nombre de festivaliers accueillis. Si habituellement chaque soirée pouvait accueillir jusqu’à 5000 personnes, ils seront au maximum 3000 cette année. Sur quatre scènes, le festival en a conservé trois, entièrement ouvertes pour des raisons sanitaires. La célèbre scène électro, installée à l’intérieur de la friche industrielle, donnant un vrai goût underground aux soirées, sera occupée cette année par la restauration et un coin détente. Pour autant, les passionnés n’ont pas été délaissé avec la venue de nombreux artistes électro, house ou encore house.

Myd, l’artiste français de 2021

Pour preuve, s’il n’est pas présenté comme une tête d’affiche du festival, Myd est bien l’un des artistes français de l’année 2021. Avec son premier album Born a Loser sorti cette année, sur lequel figure le tube planétaire The Sun, le Lillois s’est imposé sur un scène musicale française qu’il connaît déjà bien. Outre ce premier album électro-pop, MYD compte déjà un double disque de platine comme producteur du rappeur SCH, avec notamment le hit Champs-Elysées. Il fait aujourd’hui parti du célèbre label ED Banger,  Pour le festival Détonation, il amène avec lui ses amis, Mac DeMarco, Juan Wauters et le britannique Bakar.

Promouvoir des nouveautés et la scène locale

Le pass sanitaire sera obligatoire pour tous sur le site « historique », mais aussi sur les autres scènes du festival. Après avoir été immobilisé un an pour raison sanitaire, Détonation se déplace. En plus des trois soirées de concerts, les Auvergnats Super Parquet déboulent le vendredi 24, à 12 h 30, devant l’université de la Bouloie avec leur transe psychédélique. Devant le théâtre de l’Espace, à Plansoise, le DJ David Walters proposera lui un show le samedi 25, à 18 heures. Trois « afters » sont également prévus au club l’Antonnoir, où se produira notamment Ghetto 25.

Têtes d’affiches au rendez-vous

Détonation c’est avant-tout un programme très éclectique. Cette année les trois têtes d’affiches sont bien connues de la scène Bisontine, puisque chacune est déjà venue au festival ou pour un concert à la Rodia. Le rappeur Georgio fête sa dixième année de carrière avec son album Sacré, qu’il présentera aux Bisontins jeudi 23 septembre. De son côté, la belge Selah Sue n’a pas été seule très longtemps, puisqu’elle est aujourd’hui maman de deux enfants. La chanteuse présentera son nouvel EP vendredi 24 septembre  Devenus des stars internationales grâce au tube Prayer in C, deuxième morceau le plus recherchés de tous les temps sur Shazam, le duo parisien Lilly Wood and the Prick, sera sur scène le samedi avec un nouvel album également, Most Anything.

Accentuer le coté éco-responsable 

Depuis 3 ans, la Rodia et le festival se mobilisent par une politique progressive de réduction d’émissions carbone.  » Un nouveau cap vient d’être franchi avec l’établissement d’un bilan carbone qui s’illustre durant Détonation : bannir le plastique à usage unique pour le public comme pour le staff technique et artistique, trier les déchets, installer des toilettes sèches en nombre, proposer une restauration uniquement «fait maison». Nous y croyons, et nous sommes de plus en plus nombreux ! »