Doubs. Aux Premiers Sapins, un nouveau réseau de chaleur pour les bâtiments publics

Le projet d'installation du nouveau réseau de chaleur pour cinq bâtiments publics arrive enfin à son terme. D'abord testé, sa mise en route sera effective dans les prochaines semaines. Les anciennes installations sont elles conservées, en cas de secours.

132

À Nods, la chaufferie et le réseau de chaleur de 250 mètres sont opérationnels. La production de chaleur de cinq bâtiments publics va désormais être assurée par deux chaudières au bois déchiqueté de puissance unitaire 110 kW, avec un dessileur rotatif commun et une vis de transfert dédiée par chaudière. Le volume utile du silo est de 46 m3, assurant donc une autonomie de 22 jours.

Un projet d’environ 420 000 €

Les prémices du projet remontent à 2019.  » Le point de départ est la rénovation de la salle des fêtes où nous avons réfléchi à son chauffage. La nouvelle mairie venait de se construire juste à côté ce qui regroupait sur le secteur plusieurs bâtiments publics. La densité a rendu la mise en place de ce réseau possible. », explique le maire de la commune nouvelle, Pierre-François Bernard.

Depuis quelques semaines, l’installation des multiples tuyaux sous terre est terminée, tout comme la chaufferie. Les premières livraisons de granulés sont arrivées il y a deux semaines avec des deux tests concluants.  » Il y a encore quelques détails à régler comme la réception des travaux mais tout devrait être en marche dès cette semaine. », ajoute Pierre-François Bernard. Le projet total avoisine les 420 000 €.

Un enjeu économique et écologique

Cinq bâtiments sont concernés par ce nouveau réseau de chaleur : les ateliers municipaux, l’école, la maison communale, la mairie et la maison France services et enfin la salle des fêtes. La plupart des lieux étaient chauffés auparavant au fioul. En cas de secours, ces anciennes productions de chaleur seront conservées dans les bâtiments.  » L’investissement s’amortira sur sept années et nous dépendrons de matières locales. Au lieu de mettre 100€ dans du fioul qui enrichit des pays étrangers, nous investissons dans des granulés de forêts françaises. », ajoute l’élu. Le taux global de subvention attendu pour cet investissement est de 65%.

Martin SAUSSARD

Nous contacter : Mairie 03 81 60 04 06 – mairie@lespremierssapins.fr