Doubs. Coup de balai sur les déchets dangereux

421
Cette opération est une première dans le Doubs.

Pour la première fois dans le département, les professionnels ont pu se débarrasser de ces déchets qui souvent s’accumulent et ne sont pas pris en charge dans le circuit des déchèteries traditionnelles.

« Cette action de sensibilisation est une solution d’élimination des matières toxiques produites en quantités dispersées par les professionnels. » explique Charline Noirot, chargée de mission à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Bourgogne Franche-Comté. « Un vrai enjeu environnemental pour lequel nous mobilisons de nombreux partenaires comme les organisations professionnelles, la CCI, l’ADEME et la Région, afin de mettre en place un grand déstockage de ces matières avec des tarifs préférentiels ».

Une action qui se déroulait pour la première fois dans le Doubs la première quinzaine de décembre. « Trois sites de professionnels habilités à recueillir ces déchets ont été retenus dans le département pour que les artisans mais aussi les commerçants et les entreprises puissent aller y apporter leurs déchets ».

Peinture, colle, encres, vernis, résines, diluants, solvants, cartouches de silicone, emballages, huiles minérales, chiffons et matériaux souillés, filtres à huile… les déchets collectés les années passées dans les autres départements de la région ont été nombreux. Plusieurs tonnes de produits qui sont remis contre un bordereau permettant la traçabilité en cas de contrôle. « Tout est en effet mis en œuvre aujourd’hui pour éviter les dépôts sauvages ». D’où cette action de sensibilisation avec une solution concrète, action qui se poursuivra avec la diffusion prochaine d’un annuaire des prestataires habilités à collecter tous les types de déchets que peuvent produire les professionnels et que les déchèteries souvent n’acceptent pas.