Doubs. Du Pep’s, de la bière et de l’ambiance au Festival Ebulli’son !

903

Le festival installé à Montfaucon revient les 10 et 11 septembre 2021. Après des années Covid compliquées à gérer, les organisateurs ne voulaient pas passer à côté d’un nouveau report de leur événement phare. Une formule légèrement réduite pour respecter le protocole sanitaire, mais tout aussi festive ! 

La tête d’affiche, est un nom connu de la scène française. Le Grenoblois Pep’s, et son single « Liberta », se produira le 11 septembre, au festival Ebulli’son. Nº 1 du Top en France en 2009, le chanteur a également reçu un disque de platine récompensant 150 000 albums vendus. En 2014, Pep’s a accompagné les Fréro Delavega pour une tournée acoustique dans toute la France. Cette année, il revient avec un nouveau titre, « Elma ». Avoir un artiste avec une carrière musicale aussi riche sur une petite scène d’un village du bassin bisontin, l’idée paraissait osée il y a encore quelques années. Et pourtant les organisateurs y ont pensé très vite.

Une fête de la bière devenue festival

A l’origine, Cyprien Roze et Nasiol Goskova, joueurs du FC Montfaucon Morre Gennes La Vèze, gèrent les manifestations du club. Le président, Alex Contoz, voit plus grand : une fête de la bière, agrémentée de producteurs locaux, de musique et d’animations.  » Il n’y avait pas de « vraie » scène, pas de lumières, c’était une première. J’ai dit au président que je voulais gérer la fête de la bière si on en faisait un festival. Il a pris ça à la rigolade, jusqu’au moment où il a vu l’engouement de cette première édition, en 2017″, sourit Cyrprien Roze, organisateur du festival Ebulli’son. A l’époque, plusieurs centaines de personnes s’étaient amassées dans la salle des fêtes.

Se relever d’une crise sanitaire difficile

Deux ans plus tard, en 2019, le festival attirent 1000 personnes avec comme tête d’affiche les Fatals Picards.  » Les gens de Montfaucon ont toujours très bien accueilli l’événement, on compte sur beaucoup de bénévoles locaux qui n’hésitent pas à mettre la main à la pâte. C’est aussi ça, la fibre Ebulli’son. » Site fermé, décorations, structures en bois… le projet s’agrandit, les organisateurs « professionnalisent » l’événement. Avant l’arrivée du Covid-19.  » Ça a été dur économiquement, car il fallait bien faire attention à ne pas faire couler le club si le festival ne pouvait pas se reproduire. Pour plus de sécurité, on a décidé de rester attaché au club, mais de créer une vraie structure à côté, pour pérenniser les deux entités. » Avec les contraintes sanitaires, les organisateurs parviennent à organiser le seul événement de type festival sur le bassin du grand Besançon, en septembre 2020.  » C’était une entrée au chapeau, qui a attiré près de 1000 personnes. Cet événement a re-motivé tout le monde pour se concentrer sur 2021, car après un an sans rien, il fallait faire quelque chose. On a senti un vrai besoin dans le public. »

Le festival et ses bénévoles reviennent les 10 et 11 septembre 2021.

 » Rester un événement à notre image et pouvoir tout contrôler  » 

A l’année, une douzaine de bénévoles planchent sur le festival, et plus d’une centaine sont présents le jour J.  » L’idée c’est de garder ce lien historique entre le club de football et le festival, tout en réalisant des projets de plus en plus impressionnants. Nous n’avons pas vocation à devenir un nouveau No Logo, mais garder la main sur notre projet pour le faire à notre image. » Chiner des groupes de qualités, avant qu’ils explosent, et élargir les styles musicaux, tels sont les points forts sur lesquels se basent les organisateurs. D’abord prévue en mai dernier, cette édition 2021 se déroulera les 10 et 11 septembre prochains. Même légèrement réduite, pour anticiper une situation sanitaire très variable, les organisateurs veulent profiter à fond de ce retour. En espérant secrètement, déjà, présenter un projet encore plus fou en 2022.

L’affiche du festival

Martin SAUSSARD