Doubs. Ornans. Les Amis du Musée Gustave Courbet reviennent à l’origine du monde pour leur rentrée

72
Chaque année, l'association invite les commerçants de la Ville d'Ornans pour leur enseigner l'histoire de Courbet.

Pour à nouveau dynamiser la culture locale, l’association des Amis du musée Gustave Courbet relance sa saison avec une première conférence, le samedi 25 septembre à 15h30, place Saint Vernier à Ornans. Le thème est aussi intriguant que subtile. Comment parler de préhistoire en y associant Gustave Courbet ? Par l’origine du monde, bien sur.

Boris Valentin, préhistorien, professeur à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne et maître de conférences, entre autres, a établi une comparaison entre l’Origine du Monde de Gustave Courbet et l’une des sculptures visibles dans les grottes de la région parisienne :  » Parmi les 2000 cavités gravées dans les grès du sud de l’Île-de-France, l’une contient un cheval dans le style de Lascaux jouxtant un pubis féminin sculpté. En cas de forte pluie, de l’eau en suinte et l’on peut alimenter artificiellement ce système hydraulique. Dans cette véritable installation, au sens artistique du terme, il est tentant de voir l’expression d’un mythe d’origine paléolithique. De lointains échos se retrouvent chez Gustave Courbet. » L’entrée est libre et le pass sanitaire obligatoire. Une première conférence, après une année à l’arrêt ou presque.

Une association au rayonnement Européen

Le bicentenaire de Courbet, avait demandé une grosse charge de travail, mais aussi un réel plaisir à partager la passion pour Courbet au reste de la France et du monde. Alors que l’année 2019 annonçait un avenir radieux pour l’association, la crise sanitaire a mis un coup d’arrêt aux activités. La visibilité est revenue depuis ce mois de juin 2021, grâce au pass sanitaire.  » Nous avions perdu une cinquantaine d’adhérents, mais la stabilisation de cet été a permis de retrouver des membres « , explique Patrick Racine, président des Amis du Musée Gustave Courbet depuis 2018.

Crée en 2013, le rôle de l’association est aujourd’hui essentiel au sein de la commune.  » C’est impossible pour un élu ou un commerçant, de ne pas connaître un minimum l’histoire de Courbet, car c’est l’histoire de la ville et les touristes viennent pour ça. Nous les aidons en partageant notre savoir », poursuit Patrick Racine. Plus d’une centaine de personnes sont aujourd’hui membres de l’association. Parmi eux, certains viennent de Paris, Bordeaux, Nice et même de la Belgique ou de la Suisse. Preuve que le rayonnement de Courbet ne s’arrête pas aux frontières de la Vallée de la Loue.

La conférence du samedi 25 septembre 2021.

Martin SAUSSARD