Dragon25 a quitté nos cieux

122
Dragon25 reviendra-t-il en août ?

Cette décision émanant du ministère de l’Intérieur inquiète les professionnels du secours aux personnes, l’Union régionale des sapeurs-pompiers de Bourgogne Franche-Comté (URBFC).

L’annonce a fait l’effet d’une bombe et crée beaucoup d’inquiétudes au sein de l’URBFC qui craint pour la sécurité des usagers durant cette période estivale. L’hélicoptère Dragon25, de la sécurité civile, a été envoyé en renfort à la Martinique, où l’un de leurs appareils était défectueux. Bien qu’admettant que la situation aux Antilles nécessite la présence d’un hélicoptère, l’URBFC souligne qu’en cette période de sécheresse et de canicule, et à l’arrivée massive de touristes, le fait de ne plus avoir d’hélicoptère pourrait s’avérer problématique, voire dangereux. L’appareil est majoritairement utilisé dans des cas précis, tels que décrits par les services de secours : Les reconnaissances aériennes par les secours afin de mesurer l’ampleur d’un sinistre
ou repérer des victimes : inondations, feux de forêts en période estivale chaude, etc, la recherche de personnes disparues en situation de vulnérabilité, le sauvetage de victimes blessées ou en danger : accidents forestiers ou de loisirs en milieu périlleux et/ou difficilement accessible, noyades, populations cernées par les inondations, etc, le transport rapide d’équipes opérationnelles spécialisées des sapeurs-pompiers vers des sites éloignés et enfin l’évacuation rapide des victimes gravement blessées et/ou en détresse vitale vers les centres hospitaliers adaptés afin de bénéficier de soins médicaux d’urgence.
Dans un communiqué, l’URBFC souligne l’insuffisance de moyens de réserve nationale pour pallier une insuffisance technique alors que 33 appareils sillonnent le ciel de France et que leur utilité est plus que constatée.
Mais surtout, l’URBFC “alerte les parlementaires et élus locaux de nos territoires afin qu’ils exigent des garanties du Gouvernement pour l’avenir de Dragon 25 en Bourgogne Franche-Comté.”
La décision de ce départ a été prise pour le mois de juillet. Reste à espérer que le ciel du mois d’août retrouve les couleurs jaunes et rouges de Dragon 25.