Edito. Première partie de saison très compliquée pour les clubs du Haut-Doubs

226

Les clubs de football du Haut-Doubs sont arrivés à la trêve hivernale et la symbolique des dix matchs joués en championnat. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il faudra faire mieux que cette première partie de saison. Réunis au sein du même groupe de National 3, le FC Valdahon-Vercel, le FC Morteau-Montlebon et le CA Pontarlier occupent trois des quatre dernières places du championnat. Onzième à l’heure où nous écrivons ces lignes, les hommes de Jean-Luc Courtet comptent un match de retard. Neuf matchs joués, autant de points avec seulement deux victoires. Si l’entraîneur Pontissalien ne cachait pas ses inquiétudes en début d’année, le retard accumulé sur le milieu de tableau n’est pas catastrophique.

Pour les deux autres clubs, le bilan est bien plus maigre. Après avoir régalé le public avec un très beau parcours en Coupe de France, le FC Morteau-Montlebon est revenu à la réalité en championnat où les résultats sont difficiles. Avant-dernier avec 7 points en neuf rencontres, les Mortuaciens n’ont rien pu faire face au Racing Besançon samedi 11 décembre (défaite 4-1).

Pour le Valdahon-Vercel, l’année s’annonçait d’entrée très compliqué. Mais les jaunes et bleus n’ont jamais réussi à aller chercher une victoire, même face à des concurrents direct au maintien. Plusieurs défaites à un but d’écart, un petit point face au Paron FC et voilà les Valdahonnais bon dernier de National 3. Même si l’effectif compte plusieurs talents.

Le derby entre Morteau et Valdahon, ce 19 décembre, s’annonçait déjà déterminant pour la survie des deux équipes.