Enquête publique pour le PNR du Doubs Horloger

613
La charte est en cours de délibération dans les 95 communes concernées.

95 communes et plus de 58.000 habitants sont concernés par ce futur Parc Naturel Régional (PNR) du Doubs Horloger. Il couvrira une superficie de 1 037 km². L’enquête s’est ouverte le 21 octobre et ce pour un mois. 

Organisme de mission au service du développement local, un Parc Naturel Régional procède d’une démarche globale d’aménagement du territoire qui vise à protéger, gérer et valoriser les patrimoines naturels, culturels, paysagers et les sites remarquables. Il s’agit également d’animer et coordonner le développement économique, social et culturel, en valorisant ses ressources naturelles et humaines mais encore d’assurer l’accueil, l’information et l’éducation des publics, sur un plan touristique mais aussi via un concept fort d’éducation à l’environnement et tout cela dans dans un esprit d’innovation.

Autant de défis que le PNR du Doubs Horloger est prêt à relever grâce à ce projet qui rappelons-le ne date pas d’aujourd’hui. Une première étude préalable avait en effet été réalisée entre 2007 et 2009. Le futur parc naturel du Doubs horloger ne devrait pas être labellisé par le ministère avant 2020 si tout va bien.

Avant cela, la procédure impose une enquête publique, en cours jusqu’au 21 novembre. Tous les documents sont consultables dans les mairies et auprès du Pays horloger. Les avis, les observations du public et le rapport de la commission d’enquête permettront de finaliser le projet de charte qui sera ensuite adopté par le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté pour une durée de 15 ans.

Il sera alors temps pour ce territoire proche de la Suisse de réaliser ses principaux objectifs en réussissant le pari « d’un territoire d’excellence, typique mais moderne, d’un développement plus durable et harmonieux et enfin d’une complémentarité urbain-rural ».