Ensemble, c’est plus motivant !

604
Novembre est le mois idéal pour écraser son dernier mégot.

Le Mois sans Tabac revient en novembre pour aider tous ceux qui souhaiteraient dire stop à la cigarette.

La France est l’un des pays européens qui comptent le plus de fumeurs. Avec près d’un Français sur trois qui avoue tirer de temps en temps sur un mégot, la France comptabilise 16 millions de fumeurs. Pourtant, plus de la moitié de ces personnes souhaitent arrêter cette dépendance. Une volonté qui se doit d’être de fer pour que les effets demeurent : “J’ai arrêté la cigarette le 4 mai 2011, explique Céline, une jeune et dynamique trentenaire de Boussières. Pourtant, je reste fumeuse, car c’est un combat de chaque instant. Un verre d’alcool appelle une cigarette, des tracas quotidiens également … Bref, ce n’est jamais gagné !” Même discours pour Séverine qui a arrêté il y a un an mais qui ajoute :”On reste fumeur à vie, comme un alcoolique repenti qui devra faire attention toute sa vie s’il ne veut pas replonger.” Pour certaines personnes, il faut une motivation forte. Ce fut le cas du compagnon de Claire qui a profité d’un déménagement mais surtout de l’arrivée de son 2e enfant pour arrêter la cigarette.

Le programme du Mois sans Tabac s’adresse à toutes les personnes désireuses d’écraser leur dernier mégot, une bonne fois pour toutes. Dès leur inscription au programme, elles recevront un kit d’aide à l’arrêt et la valise du participant. De nombreuses communautés fleurissent sur les réseaux sociaux, par département, afin d’y trouver le soutien nécessaire à la réussite auprès des participants. Une appli e-coaching, un mail de suivi et un numéro de téléphone gratuit complètent le tableau. Les tabacologues seront disponibles au 39 89, du lundi au samedi, de 8h à 20h.