Exposition “Courbet-Hodler : une rencontre”

65
Exposition conçue en collaboration avec les Archives de Jura Brüschweiler à Genève

Présentée du 31 octobre au 6 janvier 2020, l’exposition Courbet-Hodler clôture le Bicentenaire de la naissance de Courbet, manifestation portée par le Département du Doubs et sa Présidente, Christine Bouquin.

Le musée Courbet met à l’honneur deux grands peintres, deux générations qui se succèdent et qui,  de la rupture des codes artistiques par Courbet aux paysages rythmiques de Ferdinand Hodler,  illustrent les mutations esthétiques de l’histoire de l’art européen au XIXe siècle.
La rencontre à laquelle le public est invité repose autant sur les convergences que sur les divergences entre les deux artistes.

Lorsque Courbet s’exile en Suisse en 1873, Ferdinand Hodler, âgé de vingt ans, est à Genève depuis deux ans. Le lien artistique entre Courbet et Hodler se noue dans les premières années d’études de ce dernier. Plus tard, Hodler s’en affranchit pour articuler son œuvre autour d’un principe de composition qui place la répétition et la symétrie des formes et des couleurs au centre de tout : le parallélisme.
Ce principe érigé en doctrine vaudra à Hodler l’admiration des plus grands peintres de l’avant-garde contemporaine, Kandinsky le premier.

Courbet et Hodler exposent ensemble à plusieurs reprises en Suisse en 1874, 1876 et 1878. Une constante reste commune chez les deux peintres : leur intérêt pour les autoportraits, la nature et la promotion de leur art.

Du 31 octobre 2019 au 6 janvier 2020
Musée Courbet à Ornans

Ferdinand Hodler, Autoportrait, Archives Jura Brüschweiler