Fablab d’Etalans: une première en mileu rural dans le Doubs.

198
Les adhérents du soir travaillent ensemble sur un objet à imprimer en 3 dimensions.

Les “fablab”, contraction de l’anglais “laboratoires de fabrication”, nés du côté de Boston, aux Etats-Unis, ont désormais largement franchi l’Atlantique pour se répandre dans la plupart des grandes villes européennes.
L’existence d’un “fablab” est presque devenue courante en milieux urbains, souvent dotés d’universités, de moyens logistiques et comptant chercheurs et étudiants. Ceci parait logique. La présence d’un tel laboratoire en milieu rural est elle, beaucoup plus surprenante et pour le moins … confidentielle. C’est pourtant le tour de force qu’une bande de copains d’Etalans et alentours a réalisé. A ce jour, c’est le seul fablab recensé en milieu rural dans le Doubs (NDLR: Le Jura en compte deux). Concrètement, il s’agit d’inventer et fabriquer à peu près n’importe quoi, soi-même, en ayant accès à des outils de fabrication numérique et en échangeant avec d’autres ses connaissances. Une fois formé dans le “fablab” grâce à l’apprentissage par ses pairs, chacun se doit de capitaliser les connaissances et instruire à son tour les autres utilisateurs. Le “fablab” d’Etalans compte une vingtaine de membres. Il est actuellement installé dans une belle salle spacieuse située au-dessus de la mairie. Le matériel, financé en majorité par la région Bourgogne-Franche-Comté, la CAF du Doubs et le FDVA (Fonds de Développement de la Vie Associative) est d’importance. On dénombre deux imprimantes 3D, un graveur laser, une presse à chaud, plusieurs PC portables.

Des temps de formation existent actuellement au “fablab” et concernent par exemple la base de la programmation ou le dessin en 3D. Il est prévu que, dans un avenir très proche, une ouverture libre soit possible, très probablement les lundis, de 20 à 22h et les samedis de 9 à 12h. Des créneaux d’ateliers collectifs (exemple fabriquer une carabine laser de biathlon) sont à définir également.
Par son action, le “fablab” entend inciter les jeunes aux multiples applications du numérique. Une interaction avec le public des écoles, collèges et périscolaires se mettra progressivement en place.
La création du lab a permis de découvrir des ressources insoupçonnées dans le périmètre, tel que ce fabricant autodidacte de drones ou cet autre spécialiste en domotique. Un bel exemple de mutualisation des connaissances qui profite à tous dans cet espace rural.

Pour plus de renseignements: asso.lachignole@gmail.com, tél: 03 81 59 24 56.