Haut-Doubs. Franck Villemain, nouveau président du Pays de Maîche

814
Franck Villemain est maire de Frambouhans depuis 2008.

Il a été élu par les délégués des 43 communes de cette structure intercommunale qui s’étend du plateau de Maîche à la Vallée du Dessoubre puis à celle du Doubs jusqu’à Bremoncourt et jusqu’au plateau des Terres-de-Chaux.

Maire de Frambouhans depuis 2008, Franck Villemain était également depuis cette date vice-président de la Communauté de Communes du Pays de Maîche, d’abord en charge de la vie associative et culturelle puis, à partir de 2014 des finances et du personnel. Désormais président de cette structure intercommunale de 43 communes et 19000 habitants, il aura d’autres maires du territoire pour vice-présidents : Boris Loichot (Saint-Hippolyte), Régis Ligier (Maîche), Roland Martin (Charquemont), Alexandre Pantel (Bief), Anthony Mérique (Damprichard) et Alexandre Monnet (Les Bréseux) : « J’avais à cœur de mettre en place un exécutif avec une juste représentation du territoire, que ce soit le plateau de Maîche ou le secteur de Saint-Hippolyte. De plus je souhaite vraiment une organisation horizontale où l’on écoute les communes, on débat puis on décide » explique le nouveau président qui dès la rentrée proposera un pacte de gouvernance aux communes de la CCPM : « L’idée est d’être proche des élus, d’être présents sur l’ensemble du territoire qui est étendu entre plateaux et vallées. La CCPM sera sur le terrain, aux côtés des différents acteurs ».

De nombreux projets

Avec des compétences de plus en plus nombreuses, les communautés de communes sont réellement présentes dans le quotidien des habitants que ce soit via les ordures ménagères, l’eau et l’assainissement, le développement économique, l’action sociale ou encore les écoles pour une partie de la CCPM… « Nous devons d’abord être rigoureux quant aux finances avec un conseiller délégué spécifique à ce domaine, et mener une réflexion pour réaliser des économies d’échelle en optimisant nos dépenses. Un euro économisé en fonctionnement est un euro investi pour notre territoire » explique Franck Villemain qui évoque ensuite les principaux dossiers des six années à venir : « Nous souhaitons apporter un service aux mairies pour les accompagner dans leurs différentes démarches, sans pour autant prendre leurs compétences. Le PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal), ainsi que le SCOT (Schéma de Cohérence Territorial) seront de gros dossiers d’autant que nous allons voir se mettre en place le Parc Naturel Régional du Doubs Horloger qui impliquera d’être encore plus vigilants sur ces questions d’urbanisme, comme sur celle de l’environnement et de la transition écologique ». L’attractivité du territoire concernera autant le volet économique avec la volonté de voir s’installer des entreprises dans les zones d’activités et d’apporter un rôle de facilitateur auprès de tous les professionnels, que la thématique du tourisme. « Des sites comme Saint-Hippolyte et Goumois doivent être mis en valeur. Des voies vertes seront créées et il est important de se pencher sur l’avenir de la Combe Saint-Pierre et celui des campings du secteur ». Une dynamique que le nouveau président entend mener en créant une véritable identité territoriale et une appropriation de celle-ci par toute la population.