Frasne connaît une situation politique … inattendue !

87
Qui de Philippe Alpy ou Jean-Pierre Vuitton accrochera l'écharpe de Maire ? Réponse le 15 décembre.

Les événements se sont compliqués au sein de l’équipe municipale de Frasne. A tel point que les Fraignauds devront se rendre aux urnes les 8 et 15 décembre prochain pour des élections partielles intégrales.

C’est une véritable situation ubuesque qui se joue à Frasne. Les événements se sont enchaînés jusqu’à la décision ultime de mener ces élections partielles anticipées en décembre … avant de retourner aux urnes comme tout le monde en mars.
En 2014, Philippe Alpy présentait une liste unique, placée sous le signe du rassemblement. Maire de droite avec une majorité penchant à gauche, Philippe Alpy avait pour volonté de jouer collectif, dans l’intérêt unique de la commune.
Au fil des années, les 19 conseillers communaux se retrouvent à 14. En septembre 2019, Maud Franey-Saillard et Jean-Pierre Vuitton sont remerciés de leur fonction d’adjoint, pour des raisons de mésentente totale avec le maire en place. Face à cette situation, et après consultation, monsieur le Sous-Préfet, Jean Almazan, suggérait d’aller en mars 2020 avec seulement trois adjoints. Cette solution convenait à toutes les parties, et notamment à Philippe Alpy qui voyait s’éloigner le spectre d’élections partielles à quelques semaines seulement des élections menées nationalement.Toutefois, lors du conseil communal du 26 septembre dernier, cette proposition a été rejetée à 7 voix contre 6, obligeant la municipalité à organiser ces élections partielles intégrales. Mais contrairement à 2014, les Fraignauds devront choisir entre deux listes : celle de Philippe Alpy et celle de l’opposition, menée par Jean-Pierre Vuitton.
Le rendez-vous est donné aux urnes les 8 et 15 décembre prochains. Et les Fraignauds devront confirmer, ou pas, ce choix en mars 2020.