Frasne labellisée “Petite ville de demain”

202

La commune du Haut-Doubs connue pour ses tourbières et sa gare TGV a signé le 16 mars 2021 une convention avec l’Etat et la Région pour donner encore plus d’attractivité à cette ville de 1 960 habitants, porte d’entrée des montagnes du Jura.

L’Etat semble finalement s’apercevoir qu’il existe des territoires habités par « des gens » au-delà du périphérique parisien. Après l’opération “Cœur de Ville” lancée en 2019 pour redynamiser 222 territoires urbains, c’est au tour des communes et intercommunalités de moins de 20 000 habitants d’avoir l’attention des pouvoirs publics nationaux, il était temps !

“Si les petites centralités font face à de nombreuses difficultés, elles sont également le lieu d’innovations et ont démontré durant la crise sanitaire de la COVID-19 leur attractivité, leur capacité à inventer des modalités de vie et à créer de la valeur. Grâce à ce programme cousu-main pour ces villes et les territoires ruraux qui les environnent, “Petites villes de demain” s’inscrit dans la droite ligne du plan de relance, en concrétisant la « nouvelle donne territoriale » et ses deux piliers : la transition écologique et la résilience”. C’est ainsi que Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, présente le programme de l’Etat pour mettre en valeur la richesse des territoires ruraux.  1 000 communes et/ou intercommunalités seront accompagnées par l’Etat à hauteur de trois milliards d’euros jusqu’en 2026.

Dans le Doubs, ce sont 14 communes qui sont concernées (Arcey, Baume-les-Dames, Clerval, Fesche-le-Châtel, Frasne, L’isle-sur-le-Doubs, Levier, Morteau, Ornans, Pont-de-Roide, Quingey, Rougemont, Le Russey et Valdahon). 7 communes ont été sélectionnées dans le Jura (Arbois, Arinthod, Moirans, Les Hauts de Bienne, Poligny, Saint-Claude et Salins-les-Bains). 109 communes de Bourgogne Franche-Comté sont incluses dans le programme “Petites villes de demain”. La visite du Secrétaire d’Etat à la ruralité Joël Giraud le 16 mars 2021 était l’occasion pour Philippe Alpy de concrétiser les ambitions qu’il porte pour la commune dont il est le maire depuis 2008.

“Revitaliser le centre du village, construire une maison de santé, redonner vie à la boulangerie fermée depuis deux ans, assurer la mixité sociale des logements, c’est un investissement qui représente 50% de la capacité de la commune…alors Monsieur le Ministre, j’en appelle à votre aide”. Philippe Alpy qui est aussi le président du syndicat mixte du Mont d’Or ne pouvait pas rater l’occasion de tendre sa sébile à Bercy.

Frasne naturellement vivante et accueillante

La commune du Haut-Doubs est une “terre de vie, en plein air”. Avec 1 200 hectares de surface forestière, elle possède une filière bois dynamique renforçant son tissu économique. C’est aussi le joyau naturel des tourbières, un site exceptionnel et préservé, riche d’une réserve qui abrite une biodiversité unique. Maillon actif du territoire frontalier, la commune des portes du Jura ne veut pas être seulement une zone dortoirs des frontaliers mais un lieu qui concilie bien-être et bien-vivre.

Le label “Petites villes de demain” convient donc bien à Frasne : elle est petite mais bien tournée vers l’avenir.

Yves Quemeneur