Gérard Voinnet, le troisième homme

34
Gérard Voinnet rassemble la gauche pour un programme résolument socialiste et écologiste

L’échéance des municipales se rapproche et Gérard Voinnet, soutenu par une équipe de tous âges, dévoile une partie de son programme, fortement axé sur le social et l’écologie.

Le constat est clair pour Gérard Voinnet, qui représente une gauche unie : “Pontarlier a perdu et continue à perdre des habitants. Il est temps d’intervenir avec des mesures fortes afin de permettre à chaque pontissalien actuel et en devenir d’accéder plus facilement au logement. Le nombre d’appartements vacants en centre ville est particulièrement évocateur : plus de 7% du parc immobilier est impacté. Il est nécessaire de réaliser des travaux de rénovation, essentiellement thermiques. Sous la coupe d’une régie immobilière municipale, ces aménagements permettraient de réduire de façon significative les coûts de chauffage et, de fait, l’impact écologique. Les coûts d’accession, en location ou achat, seraient également amoindris car la marge d’une régie est sensiblement différente de celle dégagée par les entreprises privées. Nous faisons ainsi d’une pierre plusieurs coups !” L’élu évoque également le fait de réimplanter un commerce alimentaire abordable (déplorant au passage la non-reprise du Spar par la municipalité) en vue de rendre le centre-ville encore plus attractif.
L’autre point soulevé par Gérard Voinnet est l’épineux problème des transports :”La ville est régulièrement congestionnée de voitures et la RN57 n’est pas la seule responsable ! Il est nécessaire de revoir le plan de déplacement urbain, en favorisant les déplacements doux ainsi que revoir les transports collectifs. Il faut améliorer le cadencement et optimiser le réseau existant. L’automobile, aujourd’hui placée en tête des priorités, serait reléguée au 3e rang.”
Côté écologie, pour Gérard Voinnet, les crises de sécheresse des trois années précédentes ne doivent pas être prises à la légère : “Il est urgent de revoir sa façon de consommer l’eau potable et de gérer nos ressources. La récupération des eaux pluviales sera obligatoire sur les nouveaux bâtis et les infrastructures de la ville seront dotées de ce système afin d’alimenter tout ce qui ne nécessite pas l’utilisation d’eau potable.”
Le dernier message de l’élu s’adresse aux associations pontissaliennes avec lesquelles il entend renouer. “Ce sont elles qui font vivre la ville tant d’un point de vue sportif que culturel ou artistique. Il faut absolument les soutenir ! A titre d’exemple, nous rendrions gratuit l’usage des salles municipales pour toutes les associations de Pontarlier.”
Retrouvez les points de programme de Gérard Voinnet et son équipe sur www.pontarlier-2020.fr ainsi que sur la page facebook Clés Pontarlier.