Grand Besançon Métropole au côté des entreprises et du pouvoir d’achat des habitants

132

Depuis le 17 mars, les collectivités de Grand Besançon Métropole se sont mobilisées pour assurer la sécurité sanitaire des habitants du territoire, assurer la continuité des services publics et accompagner la poursuite des activités économiques.

Le Conseil communautaire vient de valider une série de propositions faite par un groupe de travail présidé par Alain Blessemaille, Maire de Braillans et vice-président de la Métropole en charge de l’économie. En particulier, Grand Besançon Métropole va mobiliser, à partir du mois de juillet, des moyens supplémentaires pour accompagner les TPE et PME du territoire et soutenir le pouvoir d’achat des Grands Bisontins.

1 million d’euros mobilisés en complément des fonds d’urgence

Les TPE de Grand Besançon Métropole vont bénéficier d’un régime d’avances remboursables à hauteur de 200 000 euros. D’un montant maximum de 15 000 euros, ces avances sont remboursables avec un différé de 2 ans et un amortissement sur 7 ans, sans intérêts pour les entreprises.

200 000 euros seront par ailleurs mis à disposition de l’économie de proximité, pour cofinancer les investissements des TPE et des groupements d’entreprises. Le montant par entreprise peut atteindre 10 000 euros.

“Booster vos activités et booster vos loisirs” La communauté urbaine fera gagner des chèques cadeaux dans les prochaines semaines, utilisables jusqu’au 30 septembre dans les commerces, restaurants et sites de loisirs de toute l’agglomération. Ces chèques cadeaux d’une valeur globale de 90 000 euros seront mis en jeu à compter du 21 juin via les médias locaux et les réseaux sociaux.

Accompagner les loisirs d’été pour les familles défavorisées

Les enfants de famille ayant un quotient familial inférieur ou égal à 370, recevront un chèque loisirs de 65€ utilisables dans les sites partenaires de Grand Besançon Métropole. Ce sont près de 2 250 enfants qui bénéficieront d’une dotation de 150 000 euros au total.

Une aide supplémentaire à l’animation commerciale

Qu’il s’agisse du centre-ville de Besançon ou des centres bourgs des villages périphériques, Grand Besançon Métropole mobilise 75 000 euros pour financer des animations estivales (radios éphémères, concours photos dans les vitrines, concours de boules ou parcours de visite…)

Ces mesures viennent aussi en complément de l’accompagnement individuel des TPE et du fonds congrès doté de plus de 100 000 euros, ainsi que les mesures prises sur la gratuité du stationnement représentant une dépense de 200 000 euros pour la collectivité.

Jean-Louis Fousseret, toujours aux manettes de la communauté urbaine de Grand Besançon Métropole, demeure au côté de ses concitoyens. Sa (son) successeur(e) poursuivra-t-il l’effort ?

Yves Quemeneur