Grand recensement des plantes printanières en Franche-Comté

212
Crocus - photo Brendan-Greffier
Nivéoles, crocus, jonquilles….ces plantes commencent à pointer le bout de leurs pétales avec l’arrivée prochaine du printemps. Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté invite tous les amoureux des plantes et de la nature à participer au grand recensement annuel.

Pour mieux connaître et préserver notre biodiversité régionale, le Conservatoire botanique national de Franche-Comté lance donc un appel à tous les amoureux des plantes, des fleurs et de la nature, pour participer au grand recensement des plantes printanières de Franche-Comté.
L’objectif du Conservatoire botanique est d’améliorer la connaissance de la répartition de ces espèces pourtant communes et souvent mal connues. « Les espèces printanières disparaissent souvent après floraison et les inventaires estivaux des naturalistes ne permettent plus de les repérer » précise Max André, Président de la Société botanique de Franche-Comté (SBFC)
Suivre l’évolution de notre biodiversité régionale, identifier les espèces menacées et constater leur évolution dans le temps permet d’améliorer le travail d’inventaire du Conservatoire botanique.
L’enquête est présentée sur le site internet du CBNFC-ORI : http://cbnfc-ori.org. Chaque semaine, une espèce printanière sera mise en avant. Pour participer à cette enquête ouverte à tous ceux qui souhaitent partager leurs observations de terrain, il suffit de transmettre ses observations et photos en ligne via un formulaire de saisie dédié à cet inventaire. Une fois les données validées par les scientifiques, l’enquête grand public intégrera la base de données de la flore de Franche-Comté.
Alors, à vos objectifs et les yeux attentifs aux merveilles de la nature au printemps.
Yves Quemeneur