Haut-Doubs. À la rentrée sur Pontarlier, ça swing au Rock’N’Roll ADS !

236
Jacques Patoz veut retrouver les adhérents d'avant Covid

Le décor façon Grease, totalement réalisé par les bénévoles de l’association, les Blues Brothers assis à l’entrée, et un ancien bâtiment de la Gare TGV comme local de danse. L’ambiance ne peut pas être plus Rock’N’Roll. C’est exactement ce que recherchait Jacques Patoz, président de Rock’N’Roll ADS depuis 1988. Passionné depuis l’époque des discothèques où la danse de couple faisait fureur, le Pontissalien a repris le club il y a maintenant 33 ans. Grâce à des découvertes d’autres styles avec des amis, des vidéos et autres rencontres à l’étranger, mais aussi lors de formations, Jacques Patoz décide d’élargir les propositions de l’association pour s’ouvrir à un public plus large.

Une dizaine de danses et des nouveautés à venir

Grâce à ses deux assistantes, le président et l’association peuvent proposer une dizaine de styles de danses différentes, pour pratiquement tous les niveaux. «  Il faut dix ans pour que les nouvelles danses arrivent sur Pontarlier, alors c’est aussi à nous de les faire découvrir ! sourit Jacques Patoz. J’ai prévu de proposer cette année des danses en ligne, c’est-à-dire en solo (Madison,  Cha Cha Cha,…) pour répondre à la demande. Mais aussi, cette fois toujours en couple, du latino, West Coast Swing ou du Disco Fox, par exemple. »

Seul club à proposer ces prestations sur Pontarlier, le Rock’N’Roll ADS suscitait un réel engouement avant la crise sanitaire. « Nous étions entre 180 et 200 adhérents en 2019. Depuis beaucoup ont préféré arrêté et attendre de voir comment l’avenir allait se dérouler, pour revenir, malgré le respect des gestes barrières, instaurés par le club ».

« Retrouver le nombre d’adhérents avant Covid »

Avec le maintien des règles sanitaires, la mise en place possible du Pass, et une forte vaccination, Jacques Patoz espère retrouver un bon nombre d’adhérents en septembre prochain. Une question aussi économique derrière pour une association qui loue ses locaux seule, sans aucune subvention ou presque. « Il faut un peu près 30 000€ par année pour pouvoir s’auto-financer. » D’autres entraînements sont prévus dans différentes salles de la Ville, et l’association profitera du forum des associations et de la rentrée pour relancer une campagne d’adhésion. Deux semaines de cours gratuits sont prévus à compter du lundi 6 septembre 2021. En attendant, des travaux sont effectués sur le bâtiment du club de danse, à l’extérieur, et devrait être terminés fin août.

Pour s’inscrire, contactez Jacques Patoz au 03 81 39 58 75 ou 06 76 73 68 54.

Renseignements sur : www.rocknroll-ads.com ou par mail club-rocknroll-ads@wanadoo.fr

Martin SAUSSARD