Haut-Doubs. A Malbuisson : Rallye Neige et Glace … ou pluie et boue ?

251
Ce rallye est aussi impressionnant à courir qu'à regarder. Copyright : Richard Bord Photography

Les conditions hivernales indispensables à la bonne marche du 66e Rallye Neige et Glace ne sont pas tout à fait au rendez-vous …

Qu’à cela ne tienne ! L’épreuve aura quand même lieu, même si les courses devront se faire sur un terrain plus carrossable que s’il avait été recouvert de neige fraîche ou de glace bien glissante. “Bien sûr, ce sera nettement moins marrant pour les concurrents, se désole Patrick Zaniroli, l’organisateur de l’événement. Mais cela ne les empêchera pas de se mesurer entre eux et d’offrir un beau spectacle à tous les spectateurs.”
Avec ou sans neige, la course aura donc lieu, du 26 au 29 janvier prochain, aux abords de Malbuisson.
Plus de 70 candidats se sont déjà inscrits, à bord de véhicules aussi divers que variés, tels que Peugeot 504, 309, 205, 104, Alpine A110, Volvo Amazon, Volvo 142S, Porsche 911, 914, 924, Lancia Fulvia, Datsun 240Z, Ford Escort, Mini Cooper, BMW 2002, 2000, Autobianchi Abarth, Citroên AX, Toyota Staylet, Opel Ascona, Renault R11, 4L, VW Golf, NSU, Subaru et BMW 325 IX dans le groupe 4 roues motrices. Les connaisseurs apprécieront !
“La ‘petite Sibérie’ de France offre tous les atouts nécessaires à la tenue de cette épreuve hors du commun avec trois boucles 100% sportives tracées sur des chemins forestiers aux confins de la frontière suisse, entre le Doubs et le Jura.”, explique Patrick Zaniroli avant d’ajouter : “Après deux années d’essai sur le plateau du Vercors, le Rallye Neige et Glace opère un retour aux fondamentaux qui ont façonné l’histoire de la plus sportive des épreuves hivernales. Il est donc d’ores et déjà temps de préparer les crampons pour une 66e édition qui s’annonce à la fois sportive et conviviale !”
La première épreuve amènera les candidats à effectuer une première course en nocturne qui les fera partir de Sochaux (vérifications techniques faites !) et arriver à Malbuisson sous les étoiles. Le lendemain, ils prendront le départ direction Saint Hippolyte. Puis, le 28, ils descendront dans le Jura, du côté d’Oyonnax. La dernière journée sera essentiellement consacrée à Malbuisson et ses alentours.
Ne reste plus qu’à espérer que d’ici là, l’hiver fera un retour remarqué et permettra à tous de profiter pleinement de cette épreuve tant attendue !