Haut-Doubs. A Morteau : LE CA MORTEAU HANDBALL, CLUB FORMATEUR ET PORTEUR DE PROJETS.

461

Fort des ses 200 licenciés et d’une vingtaine d’éducateurs, le CA Morteau Handball dispose d’un bassin de joueurs importants et de qualité. A l’instar de l’équipe féminine U18 National, le club est tourné vers la formation des jeunes espoirs.

Lancée pour la première fois cette saison 2019/2020 sous l’impulsion du comité Doubs Handball, le regroupement des meilleures joueuses du plateau Doubs horloger des trois clubs de Morteau, Maîche et Orchamps-Vennes en U18 féminines national se porte à merveilles. Qualifiées en poule haute pour la seconde partie de saison, les filles visent les finales nationales. Leurs aînées ne sont pas en reste puisqu’elles sont actuellement 3ième du classement de National 3 à 6 points du leader et sont dans la course à la montée en N2.
La formation est la clé de voute du club Mortuacien, à l’image de Chloé Bouquet, ancienne joueuse du club et aujourd’hui ailière à l’ESBF en première division.Cette volonté de développer les valeurs du handball et de fédérer les clubs du plateau autour d’un projet commun, se retrouve dès les catégories U13 garçons et filles, où des stages et entraînements sont organisés en commun par les clubs de Morteau, Maîche, Orchamps-Vennes, Gilley et Sancey. Un bon exemple de cette réussite sont les deux espoirs féminins, Lina Vermot-Desroches (née en 2005), surclassée en U18 Nationale et de Clémentine Chardaire (née en 2004) actuellement en National 2 chez les seniors à Saône-Mamirolle. Les deux joueuses se sont retrouvées en sélection Bourgogne Franche-Comté début février où elles ont survolé les Interpoles 2020 et offert le second succès de la région après 2018.