Haut-Doubs. A Orchamps-Vennes : Nicolle et François Vuillemin : une vie pour le mieux-être des autres

546
OncoDoubs, c'est surtout, et avant tout, une main tendue qui caresse et écoute, rassure, apaise et engendre la confiance.

Nicolle et François Vuillemin ont passé leur vie ensemble, mêlant tendresse et complicité, mais surtout l’amour des autres et la solidarité. Tout a commencé de manière assez brutale … Ils nous racontent leur chemin de vie et leur implication pour deux associations au grand cœur. François parle pour eux deux.

Pourriez-vous brosser un rapide portrait de vous deux ?
Nous nous sommes mariés en 1976, et avons fondé une famille. Nous avons alors 2 enfants et 4 petits-enfants. Nous habitons Orchamps-Vennes depuis notre mariage. Nous avons tous deux quelques printemps au compteur ! Voilà, vous savez tout !

Comment en êtes-vous venus à vous investir autant dans la vie associative ?
Tout a commencé il y a 28 ans, lorsque Nicolle a déclaré son premier cancer, au sein. Nous avons pris conscience de l’importance des associations œuvrant en faveur des malades et de leurs proches. En 2006, nous avons commencé à nous investir pour l’association « Semons l’Espoir ». Un premier livre est sorti intitulé « Comices en coulisses », puis, en 2007, un deuxième a suivi « Comtois mon ami ». Enfin, il y a eu « Coeurs de Marie ». Ces livres ont tous été vendus en faveur de l’association.

Vous parlez d’un premier cancer pour Nicolle. A-t-elle souffert d’une autre atteinte ?
Oui, en 2008, elle a déclaré un cancer des os et en 2011, un cancer des ovaires. Elle est aujourd’hui en rémission. Alors qu’elle était en traitement, en 2009,le professeur Xavier Pivot a créé Onco’Doubs qui propose des soins de bien-être durant la chimiothérapie. Nous avons été touchés par sa cause et il avait besoin d’aide pour récolter les fonds nécessaires à la bonne marche de l’association. Nous avons donc accepté de nous joindre à lui.

Quelles sont les actions de l’association OncoDoubs précisément ?
Initialement, OncoDoubs propose des soins socio-esthétiques aux personnes en chimiothérapie. Pendant les traitements qui soulagent le corps, OncoDoubs soulage la tête ! Il ne s’agit pas seulement d’ajuster sa prothèse capillaire ou de prendre soin de sa peau. C’est surtout, et avant tout, une main tendue qui caresse et écoute, rassure, apaise et engendre la confiance. De plus, OncoDoubs propose également des séances d’activité physique adaptée dont les effets bénéfiques ne sont plus à démontrer ! Le sommeil est facilité, les conditions physiques sont améliorées, la fatigue est limitée. Quant à l’anxiété et les risques de récidive, ils sont fortement réduits.

Où intervient l’association ?
Elle intervient au CHRU de Besançon, aux CHI de Lons-le-Saunier, de Dole et de Pontarlier, ainsi qu’à la polyclinique de Franche-Comté, à la maison des Familles de Besançon et à Orchamps-Vennes. Le budget nécessaire à l’organisation et le fonctionnement de l’association est entièrement géré par une équipe de bénévoles très impliqués.

Dont vous faites partie …
Exactement ! Au départ, il nous a été demandé de rejoindre l’association pour trouver des fonds. En 2011, nous avons soulevé 20 000 €. Au fil des ans, cette somme a grimpé et en 2019, OncoDoubs a pu récolter 103 000 €. Cette somme a permis le recrutement de 4 nouvelles socio-esthéticiennes. Nous en manquons d’ailleurs ! Donc, si jamais une socio-esthéticienne lit ces lignes et veut rejoindre OncoDoubs, qu’elle n’hésite pas à se manifester !

Comment avez-vous pu récolter cette somme ?
Nous avons organisé de très nombreuses manifestations, comme lors d’Octobre Rose par exemple. Beaucoup d’associations ont œuvré en notre faveur également. Et puis, il y a la vente de mes livres dont les bénéfices vont intégralement dans les caisses d’OncoDoubs. Le dernier en date s’intitule « Faune en Nature », sorti fin 2019. On trouve mes ouvrages à la librairie des Trois Souhaits à Morteau, à Graines de Livres à Valdahon, chez Pourcelot à Orchamps-Vennes, mais aussi en dépôt chez des particuliers comme Françoise Ragot à Bonnétage, et chez nous !

Pour plus de renseignements sur OncoDoubs, contactez le 03 81 43 56 41, le 06 89 91 38 54 ou encore le 06 82 49 92 40.
Vous pouvez envoyer un mail à oncodoubs@gmail.com