Haut-Doubs. A Pontarlier : Karine Grosjean quitte la vie municipale

306
Karine Grosjean se soustrait de la vie politique municipale pour se consacrer à sa vie professionnelle

Après 12 ans passés à défendre ses valeurs et les intérêts de ses concitoyens, Karine Grosjean se retire de la vie politique municipale.

“Je suis fatiguée”, exprime-t-elle. Et comment ne pas l’être ? “Cela fait 12 ans que je défends les idées de l’opposition face à une majorité écrasante. Beaucoup d’efforts pour peu de résultats au final, déplore-t-elle. En terme de votes, la liste d’opposition ne sert à rien, c’est mathématique ! Nous n’avons que cinq sièges au sein du conseil municipal. Toutefois, nous avons vu évoluer des points sur lesquels nous nous battons depuis le début, comme le logement sur Pontarlier. La municipalité semble enfin agir mais tardivement. Il n’y a aucun logement social vacant à Pontarlier. Et puis, il y a des points qui sont de véritables sujets de dépit, comme la maison Chevalier. Rien n’a bougé !”. Pourtant, Karine Grosjean allait rempiler pour un mandat supplémentaire. ” J’étais prête à apporter mon expérience, mes connaissances et mes idées à d’autres, plus motivés, à appuyer une équipe nouvelle, à gauche naturellement, explique-t-elle publiquement. J’ai, hélas, très vite compris que cela ne serait pas puisque l’union, pour laquelle j’avais pourtant œuvré, ne se faisait pas dans l’ouverture mais dans le repli. C’est important l’état d’esprit ! Alors comme toujours, j’ai choisi la cohérence plutôt que le calcul et, sans faire de vagues, je me suis retirée.”
Un détail, qui a son importance, est à souligner : son implication au sein de la vie municipale et intercommunale était entièrement bénévole ! Karine œuvrait vraiment pour ses concitoyens, l’intérêt général et la ville. Mais cette activité hautement chronophage a eu raison de son énergie et désormais, Karine va se consacrer à sa vie professionnelle, tout en gardant un œil averti sur les prochaines élections. Elle invite naturellement tous les citoyens à se rendre aux urnes les 15 et 22 mars prochains. Chaque voix à son importance !