Haut-Doubs. A Pontarlier : Les attentes des commerçants pour 2020

306
Les commerçants indépendants expriment leurs inquiétudes et attentes à travers une vaste étude

Une vaste étude menée par l’Echommerces ces derniers mois met en avant les résultats, les craintes mais aussi les attentes des commerçants indépendants, notamment ceux des centres villes de France. Une étude qui reflète ce que l’ensemble des commerçants locaux pensent.

L’enquête a été menée auprès de 2473 commerçants indépendants, tous secteurs confondus, du 1er décembre au 10 janvier dernier. Les résultats qui en ressortent reflète la réalité du terrain, avec des professionnels parfois lassés mais malgré tout confiants.
Dans un premier temps, il a été demandé d’évaluer l’évolution du chiffre d’affaires réalisé sur l’année. Pour 58% des personnes interrogées, il a baissé. 30% qualifient même cette perte de « très importante ». Le contexte social de ces derniers mois a été fortement défavorable aux commerces du centre ville mais pas seulement. Certains professionnels pointent du doigt les difficultés de stationnement et, pour certaines villes, leur coût. Une problématique qui n’est pas à Pontarlier puisque le stationnement est gratuit. Toutefois, certains usagers regrettent que les parkings soient souvent saturés et nécessitent de se garer loin. Ainsi, ils préfèrent pousser un peu plus loin, et se rendre aux centres commerciaux environnants, plus faciles d’accès. Un manque à gagner pour les indépendants qui voient leur chiffre d’affaires en pâtir. Une autre raison de cette chute est la montée fulgurante du e-commerce. Une poussée favorisée par les prix pratiqués et la livraison à domicile qui tend à être « gratuite ». De plus en plus de clients apprécient cette facilité de shopping et ne prennent plus le temps de rendre visite à leurs petits commerçants. A Pontarlier, le virage numérique est amorcé avec la mise en place de l’application Teekers qui facilite les achats.
Toutefois, en dépit de ces chiffres pessimistes, près de la moitié (49%) restent confiants, alors que 7% ne se prononcent pas. La perspective d’un changement de municipalité n’apporte que peu d’espoirs dans les rangs, même si certains aimeraient tendre la main aux élus locaux pour trouver des solutions alliant zones commerciales, qui drainent du monde et centres villes, qui, à l’instar de Pontarlier, continuent à garder une ligne de conduite dynamique et attractive.