Haut-Doubs. Actualité croustillante au Touillon-et-Loutelet

245
Damien Olivier et Sébastien Populaire peuvent être fiers de leur idée

La petite commune de 250 habitants, située au pied de Métabief, se réjouit d’un tout nouveau dispositif, visant à rendre la vie un peu plus gourmande.

Au pied de la mairie se tient une toute nouvelle machine qui fleure bon le boulange fraîche. Et pour cause ! Il s’agit d’un distributeur de pains, mis en service vendredi 17 juillet, pour le plus grand bonheur des habitants du village. “La première boulangerie est à au moins 2 kilomètres, ça fait loin le matin pour aller chercher sa baguette à pied !, s’amuse Sébastien Populaire le maire de la commune. L’idée est venue de l’un de mes conseillers, Damien Olivier, ajoute-t-il. Il en avait discuté avec sa propre boulangère qui a tout de suite accepté.” C’est donc un artisan local qui dépose chaque jour dans la machine dix baguettes et dix pains frais du jour. “Nous ne pouvons travailler qu’avec des producteurs locaux, affirme monsieur le maire. Cela fait partie de nos valeurs ! Et visiblement, au vu de l’utilisation de la machine, l’idée semble convaincre.”
La petite localité ne possède pas de commerces et cette innovation n’est pas pour déplaire aux usagers qui prennent déjà le chemin du Distripain au quotidien, en témoignent ces cases qui se vident tous les jours.

Et les croissants alors ?

Sébastien Populaire avoue que les viennoiseries ne sont pas encore au programme, mais qui sait ! Peut-être qu’un dimanche matin, le Distripain regorgera de délicieux croissants et pains au chocolat. Quoi qu’il en soit, si les habitants du Touillon-et-Loutelet apprécient ce genre de service, il est fort possible que le procédé soit étendu à d’autres produits. “Pour le moment, ce n’est pas d’actualité mais ce sera à étudier, tempère Sébastien. Il est possible en effet que nous nous rapprochions de fruitières locales, par exemple, pour proposer des fromages de qualité à nos administrés. Nous pourrons réfléchir également à l’implantation de produits bouchers et charcutiers.” Fromages, pains, jambon … Ça sent la fondue tout ça !