Haut-Doubs. Avoudrey. A la recherche de la chaleur perdue

289
La caméra thermique permet de détecter la moindre déperdition.

Le 4 mars à Avoudrey, les volontaires pourront déambuler dans les rues de la commune à la nuit tombée pour constater ce que représentent les fuites thermiques.

Ce n’est pas une visite touristique que propose l’ADIL (agence départementale d’information logement), partenaire de la communauté de communes des portes du Haut-Doubs, mais bel et bien une balade thermique, un moment certes ludique et convivial mais avant tout instructif. Durant une heure en effet, en présence d’un conseiller en rénovation, le public découvrira grâce à l’activation d’une caméra spéciale « les ponts thermiques, tassements d’isolants et problèmes d’étanchéité ». La preuve par l’exemple, un soir d’hiver, quand les gens sont dans leurs habitations et utilisent pleinement leurs moyens de chauffage. Ces rencontres sont aussi l’occasion d’un temps d’échange avec un spécialiste qui a l’issue de la balade en fera un compte-rendu en dispensant des conseils et astuces. Les différentes aides financières possibles en cas de travaux seront également présentées.

Les citoyens du territoire des portes du Haut-Doubs ne sont pas oubliés car ils pourront eux aussi tester leur propre habitation grâce au matériel prêté comme le rappelle l’ADIL : « C’est une mallette éco-climat qui permet, en toute autonomie, de réaliser un diagnostic de la performance énergétique de son logement : caméra thermique permettant de visualiser les ponts thermiques de l’habitation, station de mesure de la qualité de l’air, thermo-hygromètres, wattmètre pour mesurer la puissance et la consommation électrique de vos appareils ménagers, débitmètre pour mesurer le débit d’eau des robinets et douche, thermomètre de réfrigérateur… ».