Haut-Doubs. Cernay-L’Eglise. Une souscription pour l’église de Cernay

225
L’église de Cernay est reconnue comme l’une des merveilles de l’art sacré du haut-Doubs.

Dans le nom même du village, l’église a toute sa place. Il est donc impensable de laisser cet édifice cultuel subir les affres du temps sans engager des travaux de restauration. Pour ce faire, la commune a lancé une souscription.

Les spécialistes de l’histoire religieuse présente l’église Saint-Antoine de Cernay-L’Eglise comme un lieu remarquable dont les origines restent toutefois incertaines. Lors de l’épisode de la Petite Suisse à la fin du XVème siècle, la chapelle primitive qui s’y trouvait a sans doute été détruite par l’évêque de Bâle et c’est donc à la suite de cet événement que l’édifice actuel a vu le jour avant d’être remanié au fil des décennies.  « Ces différentes étapes se lisent dans l’architecture et l’agencement qui, vu de l’extérieur, donne l’impression d’un édifice « gigogne » : à la nef et au chœur du XVIe-XVIIe s’ajoutent un clocher du XVIIIe puis une sacristie du XIXe siècle » explique le maire Gérard Gentit.

Elle est en tout cas l’une des plus anciennes du plateau de Maîche. « Surtout, cette église a la particularité de présenter une belle continuité du décor du XVIe au XIXe siècle. Chaque époque y a laissé sa marque de la statuaire exceptionnelle du XVIe siècle, un ensemble d’une grande rareté dans la région, à la chaire du XIXe siècle, en passant par un décor baroque du XVIIIe siècle » poursuit l’élu qui souligne qu’aujourd’hui, l’église a besoin d’une restauration. « Les travaux prévus sont des travaux de maçonnerie et d’assainissement, une réfection complète de l’installation électrique et la remise en état et le traitement des menuiseries bois et métalliques de la sacristie ».

Pour permettre d’alléger la part de la commune dans cette rénovation, la Fondation du Patrimoine a été sollicitée pour mettre en place une souscription où chacun peut donc apporter sa contribution qui sera déductible des impôts ». Un don de 100€ ne coûte finalement que 34€ puisque les 66 autres seront à déduire de l’impôt sur le revenu ».

Le maire espère pouvoir faire découvrir l’église rénovée avec un concert à l’occasion des journées du patrimoine cet automne.