Haut-Doubs. Charquemont. Nouveau projet en vue à la Combe Saint-Pierre

3472
Que deviendra l'ancien centre de vacances de la ville de Sochaux?

La propriété de la ville de Sochaux située en contrebas de la station de loisirs est en vente depuis plusieurs années. Après un projet avorté, un nouvel acheteur s’est fait connaitre.

En 1983, la ville de Sochaux fait l’acquisition de cette grosse ferme située à deux pas des pistes de ski et sentiers de la Combe Saint-Pierre. Un lieu privilégié pour que la cité ouvrière qui accueille les usines Peugeot alors prospères puisse envoyer un millier d’enfants par an respirer le bon air du Haut-Doubs. Une destination prisée par les familles d’autant plus que les prix pratiqués sont très accessibles. Mais en une quarantaine d’années, la situation a évolué et la ville de Sochaux a du déplorer les nombreuses restructurations du groupe automobiles avec par conséquent des recettes fiscales beaucoup moins importantes ainsi qu’une population en nette baisse. Des économies s’avèrent indispensables et les 20000€ de coût annuel de cette ferme au milieu des sapins n’est plus supportable. La propriété est donc mise en vente dès 2015 pour 700000€, trop haut sans doute puisqu’après trois années, il est finalement affiché à 400000€. Là, l’espoir vient d’un ressortissant suisse qui se positionne pour construire sur place un vaste complexe touristique avec restaurants, hébergements, activités de loisirs… Après de longs mois de tractations, le projet est abandonné.

Une nouvelle offre vient d’être faite à la ville de Sochaux de la part d’une association spirituelle musulmane prônant tolérance et pacifisme. Le bien-vivre-ensemble, l’entraide et l’ouverture aux autres font partie font partie des objectifs de l’association Floraison qui possède déjà un centre de rassemblement dans la Nièvre.